La roue tourne, mais ne s’arrête pas

On va dire que c’est la vie ! Il y a des périodes de merde; ça arrive à tout le monde mais on s’en remet (plus ou moins vite); et de toute façon on est là pour nous rappeler qu”il ne faut pas s’en faire; la roue tourne.

Le problème, c’est quand elle revient à la case départ.

roue, engrenage, destin

 

Ma première vraie grosse année de merde, c’était en 2004. Des malheurs, j’en avais déjà vécu avant, je n’ai pas non plus eu une adolescence rêvée, mais j’étais jeune et confiante dans l’avenir. Mais cette année là allait marquer un tournant, une fracture … Elle allait mettre fin à ma vie d’avant.

J’ai perdu mon père et ma grand-mère à six mois d’intervalle. Le premier dans un contexte difficile et compliqué, notre relation était loin d’être simple mais cela s’arrangeait … il est parti se faire opérer loin de “la maison” , et moi j’avais pris l’avion pour lui faire la surprise et être là avant qu’il entre au bloc. Je ne l’ai finalement pas vu, je suis arrivée trop tard (à cause de mon patron de l’époque). J’ai finalement vécu l’attente, le silence des médecins, le coup de téléphone dans la nuit, la déclaration de décès et l’organisation des obsèques.

Six moi plus tard, déjà malade mais achevée par le chagrin, c’était au tour de ma grand-mère de partir. Nous l’avons vécu plus sereinement, parce que c’est ce qu’elle voulait depuis des années … Elle était “morte” vingt ans plus tôt, quand son plus jeune fils (mon parrain et petit frère de mon père)  est mort sur le coup lors d’un bête accident de moto ; et elle s’est laissée allée lorsque l’amour de sa vie l’a quitté quelques années plus tard.

La suite fut pour le moins difficile. Il a fallut faire le deuil, faire un grand travail sur soi, essayer d’avancer, gérer les problèmes annexes: le “couple” (avec l’ex.), le connard de patron  …

Cela à pris des années ; et c’est un rencontre et une grossesse qui m’ont guérit. Mais entre temps j’ai eu l’impression d’avoir pris 20 ans, au moins ! Et woué, je suis devenue vieille, flippée et chiante. L’important, c’est qu’a moins, je m’en rende compte.

Bref, depuis 2006, à part des “broutilles” je peux dire que j’étais heureuse.

J’ai un mari, un beau bébé et même si on ne vit pas dans un palace, que je n’ai pas de boulot,que je ne suis pas au comble de l’épanouissement, que j’ai des kilos en trop et une santé de meuble ikéa ; on peut dire que ça va.

Mais c’était sans compter cette saloperie d’année 2012.

Début octobre nous apprenons qu’ils ont diagnostiqué un cancer du sein à ma tatie; elle a beau avoir 80 balai, on l’aime et on s’inquiète ; d’autant plus qu’ils vont l’opérer.

Une semaine plus tard je reçois un coup de téléphone, c’est Monsieur B. :

Lui  -” Oui c’est moi, ne m’attends pas pour manger, j’ai eu un accident de scooter j’attends les pompiers”
Moi – “…”
Moi -“…”
Moi -“…” (non non, ce n’est pas une faute de frappe)
Lui -“J’ai préféré t’appeler, plutôt que ça soit les pompiers qui le fasse; parce que je te connais …”

Effectivement, si j’avais reçu un coup de fil des pompiers ou de l’hôpital me disant que mon mari était chez eux et avait eu un accident de scooter, je me serais probablement liquéfiée sur place.

Après avoir prévenue Mamie N. pour qu’elle vienne garder le gnome, je fonce aux urgences. Une après midi d’attente, des radios, des visites de médecins, il a en fait les deux coudes cassés et devra être opéré rapidement.

Je relativise ! il est vivant, et c’est l’essentiel. Mais le lendemain matin, quand j’arrive trop tard, à peine cinq minutes après qu’ils l’ai emmené au bloc, où il va subir une anesthésie générale … je pleure.

Son voisin de chambre à du me prendre pour une malade; en même temps, je me serais prise pour une folle aussi : assise sur mon fauteuil, mon bouquin sur les genoux, en larme toutes les trente minutes environ à cause des mes stupides angoisses ; joli tableau.

Fin octobre, ma Tatie s’est remise de son opération, Monsieur B. aussi. Il enchaine les séances de rééducation,les anti-douleur et à la même position qu’une poupée Barbie … nous apprenons qu’il va devoir se faire opérer du deuxième coude. L’opération est programmée, pas anesthésie générale,il ne passera qu’une nuit à l’hopital et surtout, je ne serais pas en retard.

Puis un soir, nouveau coup de téléphone (c’est peut-être pour ça que je n’aime pas le téléphone) et le cauchemar recommence : mon oncle (le grand frère de mon père) à fait un malaise et il est à l’hôpital; ils ne donnent aucun espoir à ma tante mais il se bat.

Nous sommes accrochés à nos portables, attendant les dernières nouvelles. Il est maintenu dans le coma, mais son état s’améliore; puis se dégrade, mais l’espoir est encore permis et nous y croyons !

Bougie un bébé pour mes 30 ans

Parce qu’on ne sait jamais …

 

L’opération de Monsieur B. se passe bien; mais alors que je suis dans la chambre, j’apprends que l’état de mon oncle se dégrade de nouveau. Le soir même, avec ma sœur, nous allons allumer un cierge dans une église; je ne suis pas croyante, mais lui, oui.

Cette nuit là je ne dors pas, la main crispée sur mon téléphone, j’attends encore. Il s’est battu pendant une semaine, comme un fou, mais ses organes ont fini par lâcher un par un … c’est quand sa famille lui à dit qu’il pouvait partir, qu’il devait lâcher prise, qu’il s’est laissé aller, et s’en est allé.

Il a été enterré le 5 novembre, le jour de mon anniversaire … comme ma grand mère. Cela ne sera plus jamais un jour joyeux pour moi, ni pour les membres de ma famille et je ne pourrais pas oublier, jamais.

C’est le papa, le grand frère, le pilier de la famille et je n’arrive pas à réaliser qu’il n’est plus là. Il a plus été un père pour moi en 2 mois, que mon père en 24 ans … (oui, c’est pas très clair).

Alors cette fois, pas de deuil, pas de travail, mais le déni. Mon cerveau à décidé que je n’étais pas prête; donc dès que j’aurais terminé ce billet,il fera comme si rien ne s’était passé. C’est beau la technologie.

Et sont malaise, à quoi était-ce du ? Et bien il à fait un anévrisme aortique. C’est donc à cette occasion que nous avons appris que c’était du à un problème génétique; toute la famille doit donc se faire dépister, Mini BN et moi même compris. Au mieux nous n’avons rien, au pire cela sera médicament et suivi à vie.

Trois jours plus tard,mon beau-père entre à son tour à l’hopital; il va subir une greffe de moelle osseuse. Heureusement tout se passe pour le mieux.

Alors vous m’excuserez si je ne vous ai pas souhaité la bonne année, si je n’ai pas beaucoup écrit, si j’ai pu paraitre froide, aigrie, tête en l’air et pas très réceptive.
Mais je n’étais pas d’humeur.

Et maintenant, où on en est ? Monsieur B. se fait de nouveau opérer la semaine prochaine, et j’espère qu’après ça, la roue va continuer son petit tour, et ne revenir à la case départ que dans de trèees longues années !

 

Mme BN



Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

commentez

18 Comments on La roue tourne, mais ne s’arrête pas

  1. Helene Citrouille
    18 janvier 2013 at 20 h 17 min (6 années ago)

    Un décès, plusieurs décès ….Je me retrouve dans plusieurs étapes de ta vie … J’ai perdu mon père assez tôt, je ne sais pas si on s’en remets vraiment, je suis une vrai angoissée …. Je suis désolée pour tout ce qui arrive autours de toi :/ Je te souhaite que les choses soient bien plus belles par la suite ♥♥♥

    Répondre
    • Mme BN
      24 janvier 2013 at 0 h 17 min (6 années ago)

      merci <3

      Je pense qu'il y a des évènements qui marquent à vie, je ne pense pas non plus qu'on s'en remette vraiment.

      Répondre
  2. Amelillou
    18 janvier 2013 at 20 h 39 min (6 années ago)

    Que dire face à tant de moments durs dans sa vie, et si rapprochés.
    Cette phrase m’a retourné : “c’est quand sa famille lui à dit qu’il pouvait partir, qu’il devait lâcher prise, qu’il s’est laissé aller, et s’en est allé.” c’est bête mais ça m’a limite mis les larmes aux yeux.
    Que c’est dur de perdre un proche. J’espère vraiment qu’il en est fini, et que la roue a bel et bien tourné. Vous avez eu votre dose de malheurs pour toute la vie.
    Je croise pour que personne n’aie cette anomalie génétique et ne crois pas que ton absence avant les opérations te rend responsable de leur décès. Tu étais là, avec la pensée et ton amour. Juste courage, vous méritez plein de belles choses.

    Répondre
    • Mme BN
      24 janvier 2013 at 0 h 17 min (6 années ago)

      Merci <3

      J'espère aussi que c'est bientôt fini tout ça !

      Répondre
  3. Mylene
    18 janvier 2013 at 20 h 55 min (6 années ago)

    Je reconnais pas mal d’épreuves dans ce billet.
    Et surtout le fait d’avoir chaque année depuis je dirais 5-6 ans perdu quelqu’un. Cette année c’est mon beau père que nous avons perdu début 2012 juste avant qu’on rentre dans la sphère des examens médicaux en tous genres pour avoir un bébé. Il est décédé d’une grippe mal soignée. Le truc bête mais qui a coûte sa vie.
    Il a été enterré le jour de mon anniv également. Mais cela fait 3 ans que je perds ou vis une épreuve difficile à mon anniversaire. J’ai pris l’habitude comme toi de ne plus le considérer comme un jour heureux. Limite je le redoute.
    Cette année 2013 va normalement démarrer avec un heureux événement comme l’année 2012 s’est termine. J’attends un petit garçon pour début avril et je croise tout pour que cela n’arrive pas aux alentours de mon anniv. Trop de mauvaises choses à ce moment la.

    Je compatis vraiment aux pertes de proches que tu as eu et autres épreuves auxquelles tu as été confronté. J’ai perdu trop de personnes pour dire qu’avec le temps ça passe, la douleur oui mais pas l’absence.

    Répondre
    • Mme BN
      24 janvier 2013 at 0 h 19 min (6 années ago)

      Félicitations pour votre bébé !
      Tu va voir, ça va changer bcp de choses ; j’espère qu’il va arriver avant mais il peut aussi te réconcilier avec cette période.

      Répondre
  4. Emilie C-F
    18 janvier 2013 at 20 h 58 min (6 années ago)

    on ne sait jamais trouvé les mots, même si on a vécu tout ou partie de ce que tu as écrit et décrit!
    alors je te souhaite simplement le meilleur pour les années à venir… en prenant des petits bonheurs dans chaque journée!

    Répondre
    • Mme BN
      24 janvier 2013 at 0 h 19 min (6 années ago)

      merci emilie !

      Répondre
  5. Maëva
    18 janvier 2013 at 21 h 21 min (6 années ago)

    Je peux pas te dire que je comprends et je ne saurais pas quoi te dire, je pense pas que ça te consolerait pour autant. Sache tout de même qu’elle finira par tourner et partir loin de toi cette put**n de roue…

    En tout cas, sache que je suis de tout coeur avec toi et que je te fais tout plein de bisous !

    Profite de ton BN et de ton homme ♥♥♥

    Répondre
    • Mme BN
      24 janvier 2013 at 0 h 19 min (6 années ago)

      <3

      Répondre
  6. isa (minidressing de louise)
    18 janvier 2013 at 21 h 30 min (6 années ago)

    Que dire après t’avoir lu?!… à croire que quand le sort s’acharne et bien…il s’acharne vraiment!!! dur dur en tous cas mais oui l’essentiel c’est que ton amoureux aille bien au milieu e tout ça…je n’ai pas les mots sauf de garder confiance en l’avenir même si j’imagine que c’est difficile :-/ essaie de profiter au quotidien des ptits bonheurs en famille pour te redonner le moral et le sourire!!et oui la roue tourne toujours!! heureusement 😉

    Répondre
    • Mme BN
      24 janvier 2013 at 0 h 20 min (6 années ago)

      merci isa !

      Répondre
  7. Ragnagna
    18 janvier 2013 at 21 h 47 min (6 années ago)

    Courage à toi et à ta famille… Je te souhaite de tout coeur que la roue tourne et que MiniBN puisse grandir sereinement et que tu n’es plus à tremblée en entendant un téléphone sonné.

    Répondre
    • Mme BN
      24 janvier 2013 at 0 h 20 min (6 années ago)

      Merci ! je devraispeut-être tout simplement me débarrasser du téléphone :p

      Répondre
  8. emilie letemple
    18 janvier 2013 at 21 h 53 min (6 années ago)

    Je me retrouve dans plusieurs choses,notamment plusieurw deces dont 1 vraiment terrible que je n arrive toujours pas a accepter……. et ma sante qui s est aggravé et qui me fais commencer une biotherapie dand qq jours……les soucis financiers, perte d emploi de l homme…..enfin voila la roue tourne puisque l homme a trouvé un boulot, une bonne place mais en interim pour le moment alors on espere aussi, encore…….moi je commence la biotherapie qui devraid me soulager de toute mes douleurs……..alors je vous souhaite que 2013 soit une bonne année pour vous et votre famille

    Répondre
    • Mme BN
      24 janvier 2013 at 0 h 21 min (6 années ago)

      Bon courage pour tout ça !
      J’espère que tu vas vite aller mieux

      Répondre
  9. Bea
    21 janvier 2013 at 13 h 23 min (6 années ago)

    Comme je comprends tout ce que tu décris. Le dernier en date est mon papa, parti le 2 décembre dans une atroce souffrance (3°cancer en 7ans, merci l’amiante !). Il me manque terriblement, j’essaie de ne pas pleurer devant mes enfants (5ans1/2 et 3ans). Comme toi le déni s’est installé dans ma vie. On m’a aussi reprocher de détester les fêtes de fin d’année, de ne pas etre souriante. Je trouve les gens culottés de dire ça, limite je suis en rage. Mais je garde ça pour moi, comme le reste. Alors j’ai décidé que je prenais 2013 option année sans emmerdes. J’ai fait du ménage dans ma vie perso et professionnelle. J’ai décidé de penser un peu à moi pour une fois.
    J’espère que la roue va tourner pour toi comme pour moi ! croisons les doigts 🙂

    Répondre
    • Mme BN
      24 janvier 2013 at 0 h 22 min (6 années ago)

      Tu fais bien de faire le ménage, ça fait du bien des fois … et puis il y a certaines personnes dont il ne faut pas s’encombrer !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.