Maman à la Une – Stéphanie nous parle de sa grossesse

J’entends souvent dire que j’ai eu une grossesse idéale. Mouais, c’est pas parce que je n’me plains pas qu’elle a été idéale hein.

Certes, j’ai adoré être enceinte, je n’ai pas été malade, je ne travaillais pas, mon ventre n’était pas si lourd que ça et je n’ai même pas eu le plaisir du bourrinage de côtes. Ah si, les seins qui pèsent sur le ventre ça c’était juste affreux (niveau confort on s’entend).

Mais commençons par le commencement.

Août 2010

Mais si chéri je t’assure je suis enceinte! Je le sens, regarde mes tétons changent de couleurs ! (un peu comme les bagues qu’on avait petite, qui changeaient de couleur selon ton humeur tu te souviens?)
Bon ok, j’attendrais d’avoir un gros retard de règles sans y penser. Enfin presque.

(Je te préviens, la patience n’est pas ma plus grande qualité)

Le jour J rien.

– 8H30, Je descends en douce à la pharmacie, achète un test, jette l’emballage et le reste dans la poubelle en bas de l’immeuble et remonte sans faire de bruit.
– 9h, je vais au moins attendre midi que ma vessie se re-remplisse.
– 9H30, je file aux toilettes (je t’avais prévenue, la patience toussa toussa).
– 9H35, put*** ! C’est un trait rose ça non! Il est clair quand même. Mais je rêve pas il est là !!
– 9H36, je pleure ,ça doit être les hormones c’est sûr, je suis enceinte quoi!
Va falloir attendre maintenant, l’homme s’est couché à 5h, il a bossé toute la nuit, je vais pas le déranger.
– 10H, chériiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii je suis enceinte! (la patience…)
« hein quoi (tourne la tête) supeeerrrrhrhhh ***bave ronfle*** »

1er trimestre

Je grossis à une vitesse folle, 2kg/mois. Soit j’attends des jumeaux soit mon bébé est énorme !

Quelques nausées par ci par là, beaucoup de fatigue, des chutes de tension mais ça va. J’investis dans quelques fringues de grossesse (déjà!), je profite de chaque instant, je l’aime tellement ce bidou.

2ème trimestre

C’est la période du déménagement, je ne force pas trop et ça me fait du bien de rentrer chez moi. Jamais eu autant besoin des miens, de ma région qu’en étant enceinte.

Ce bidou est devenu le centre de mon attention, forcément, mais j’en arrive à ne pas vouloir accoucher, je ne suis pas pressée de le voir ce bébé, on est bien tous les deux!

En décembre, 3jours avant Noël on connait enfin le sexe : c’est une fille, notre fille, Romane

En janvier, 6mois, le fameux test de la glycémie et là le verdict tombe : diabète ! J’en suis à +17kg tout s’explique .

Zouh au régime! Pas de sucre pour le diabète, pas trop de sel pour la rétention d’eau. Bébé sera gros.
 Ca se complique.

3ème trimestre

Allez dernière ligne droite, Romane devrait arriver début mai.

Le col est court, très court, elle est basse, le gyneco s’inquiète et me prescrit une sage femme 3fois/semaine.

Par la même occasion on attaque les cours de préparation « traditionnelle ». Un peu archaique mais on apprend beaucoup de chose.

J’ai peur de l’accouchement, pas de la douleur vu que dans l’absolu je ne veux pas de péri, non moi j’ai peur de perdre le contrôle, peur de ne pas savoir, peur de lâcher prise. Peur de faire confiance peut-être.

Début mars, 32sa, rien n’va plus ma bonne dame. Monito de contrôle, beaucoup de contractions, la SF décide de m’hospitaliser le week-end dans la clinique où j’ai prévu d’accoucher.

Maturation des poumons, monito, temperature s’enchainent. Je peux sortir mais interdiction de bouger pendant 4semaines. Me voilà alitée.

Paradoxalement, j’ai adoré ce week end parce qu’il m’a rassuré, parce que j’ai rencontré toute l’équipe naissance et puis tout va bien malgré les larmes. Qu’est-ce que j’ai eu peur quand même!

4semaines d’horreur, je dois tout faire allongée, chaque mouvement engendre des contractions. Plus de douche mais des bains pour les mêmes raisons.

La SF passe toujours, mon poids n’a pas bougé, je me gave de chocolat pour diabétique et papote avec Ptit Bidon qui est dans le même cas de baleine échouée.

15 avril 2011, 1H du matin, 38sa : je perds les eaux.
Elle a réussi, elle est restée bien au chaud, ma fille …





Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

commentez

4 Comments on Maman à la Une – Stéphanie nous parle de sa grossesse

  1. emi33430
    21 mars 2012 at 11 h 20 min (6 années ago)

    Tout est bien qui fini bien 😉 très joli récit

    Répondre
  2. sonia
    21 mars 2012 at 14 h 33 min (6 années ago)

    En effet, très impatiente! Aahaha j’adore!
    J’ai peur d’être pareille! 🙂
    Très jolie histoire.

    Répondre
  3. Amelillou
    21 mars 2012 at 17 h 20 min (6 années ago)

    Une fin de grossesse pas mal stressante tout de même, mais un bébé en pleine forme à la clé, tu as assuré !

    Répondre
  4. Steph
    20 avril 2012 at 16 h 15 min (6 années ago)

    Je vous rassure, Romane est aussi impatiente (et râleuse) que sa Maman ^^

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *