Une Césarienne sans douleur, c’est possible !

Toi qui est resté deux jours avec une sonde et une jolie poche à pipi (classe lors des visites de la famille) , toi qui n’as pas pu t’occuper de ton bébé comme tu le voulais , toi qui à un joli sourire de 15 cm sur le bidon, toi qui a eu envie d’arracher la tête de tous ceux qui ont effleuré ton ventre sans le faire exprès; sache qu’une césarienne sans douleur ça existe.

Crédit : Peter Dazeley

La première fois que j’ai entendu parler de césarienne « sans douleur », c’est quand Rachida a eu son bébé. Comme je savais que j’avais une chance sur deux de passer par la case Césa quand je voudrais me reproduire, j’avais recherché des infos sur le net … et je n’avais pas trouvé grand chose.

Ces jours ci, j’ai vu plusieurs articles qui parlent de ce sujet (je ne sais pas si c’est la même méthode), d’une « Césarienne du futur » : La Césarienne Extra péritonéale.

Quelle est la différence avec la Césarienne classique ?

 « Dans une césarienne classique, on ouvre le ventre horizontalement, sous le nombril juste au ras des poils du pubis. Pour une césarienne extrapéritonéale, on ouvre la peau au même endroit. En revanche, on ouvre la paroi du ventre dans le sens inverse, si bien que la gaine des muscles n’est pas sectionnée en deux.

On s’abstient également d’ouvrir le péritoine (le sac qui contient l’intestin et qui s’arrête au dessus de la vessie) en passant le bébé sous le péritoine . Grâce à cela, les séquelles et les risques de complications sont moindres qu’avec la méthode dite classique. »

Et les suites ?

« Dans le cas d’une césarienne extrapéritonéale, la patiente peut se lever quelques heures après l’opération, son ventre tire beaucoup moins, elle peut s’occuper de son bébé d’autant plus qu’elle n’a pas de perfusion puisque l’on prescrit un produit à dosage unique contre l’hémorragie. 

Elle peut s’alimenter et prendre des forces puisque son intestin et sa vessie n’ont pas été paralysés. Elle peut même prendre une douche dans la mesure où la peau a été refermée avec de la colle étanche au lieu des habituelles agrafes.

La nouvelle mère peut donc jouer pleinement son rôle de maman dès les premières heures. »

Moins de risques, moins de séquelles, alors pourquoi cette méthode n’est pas plus employée ?!! Parce que, selon l’article, la méthode ne s’apprend qu’au contact de ceux qui la pratiquent déjà et ils sont très peu !

Alors là j’ai envie de dire : Mais ils attendent quoi bordel !

Ayant eu la bonne césarienne de mamie, avec tous les inconvénients qui vont avec, avec toutes les douleurs qui l’accompagnent … je ne comprend pas que cette méthode, qui existe depuis des années, ne soient pas plus utilisée.

Pourtant on sais que les risque lors « d’accouchements » par césarienne sont plus important, ils savent (même s’ils ne l’ont jamais ressenti) qu’une majorité de femmes le vivent mal autant physiquement que psychologiquement.

Alors merde, il faut qu’on continue à souffrir alors qu’il y a une solution moins agressive ? 


En même temps je me dis que si tous les obstétriciens sont comme celui que j’ai eu, c’est pas gagné. A savoir et en résumé : « C’est bébé qui compte, vous vous passez après« .

 Peu importait mes vomissements, ma fatigue et le reste; tant que bébé  avait tout ce qu’il fallait … Après « l’accouchement » peu importait ma douleur, seulement soulagée à coup de doliprane (ça ou rien…).

C’est normal que bébé passe avant tout, avant nous, mais de là à être traitée comme des utérus sur pattes; il faut qu’il y est un juste milieu. D’ailleurs le problème vient peut-être tout simplement de la: le respect de la maman. J’ai l’impression que ce n’est pas toujours une priorité.

Que pensez vous de ce type de césarienne ? aimeriez vous en bénéficier (si bien sur l’accouchement par VB n’est pas possible) ?

Source: Graine de Curieux





Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

commentez

19 Comments on Une Césarienne sans douleur, c’est possible !

  1. Pomme
    15 mars 2012 at 13 h 19 min (6 années ago)

    coucou toua!!!
    merci pour cet article.
    je suis inf de bloc operatoire, avec une mater qui fonctionne pas trop mal , et je bosse en bloc gyneco figure toi!! donc

    *primo je fais des cesas (avec l’ aide du chir hein quand meme)
    *secundo, j’ai eu deux cesas!

    alors, honnetement je n’ai jamais pratiqué ou vu pratiquer une cesa extraperitoneale, le geste est super peu courant l’air de rien.Quand tu l’explique comme ca tu as l’impression que c ‘est tres simple… mais en pratique je pense qu’il est tout a fait complexe!!!!et qu’une formation poussée et aboutie doit etre mise en place, tout simplement pour le simple aspect « vessie » et problematiques liées a la vessie que le geste peut entrainer….J’aimerai beaucoup assister a une de ces césas…:)

    secundo: j’ai eu deux cesa, la premiere… grrrr… je pouvais meme pas attraper Pepinou dans son berceau, j’ ai marché comme une mamie pendant 3 ou 4 jours, sans parler des malaises le premier jour….

    La seconde: le pied!!!! a H + 12 j ‘etais assise en tailleur dans mon lit… (non non tu reves pas!). et ils m’ ont enlevé la sonde… un truc de fou. completement autonome des le debut.
    alors que j’ai beneficié d une cesa « normale »…

    alors…
    question bete…

    comme tu le sais je me suis fait operer de mon ventre vendredi dernier.

    certains te diront que tu souffre le martyre pour ce type d’intervention, l’anesth m’ a meme dit que j’allais avoir une pompe a morphine.

    MAIS je me suis reveillée comme une fleur, et je suis super autonome, je n’ai pas eu mal une seule fois. plutot de l’inconfort…

    la question de la douleur ne repose-t-ele pas sur le chirurgien et la maniere dont il opere? (incisions, hemostases, points, …)

    voila…
    excuse moi pour le roman!

    bises!
    Pomme

    Répondre
    • Unbb trente
      15 mars 2012 at 18 h 00 min (6 années ago)

      Oui je me doute que ce n’est pas rien point de vue formation et pratique; ce qui « m’énerve » c’est que depuis le temps ils aurait pu former un petit peut plus et encore une fois ça donne l’impression que celles qui ont du pognon peuvent bénéficier du meilleur et pas nous.

      Quand à ma césa, je ne suis pas une douillette, mais là je n’ai jamais eu aussi mal de ma vie. Pourtant j’ai fais super attention ! Comme je suis issue d’une longue lignée de césarisée, les éventrations et autre petits bonheur j’en ai entendu parlé !

      Alors oui, ca vient peut être aussi du chir; j’ai l’impression que le mien m’a vachement trop serré les points par exemple. Le problème c’est que tu ne peux pas le savoir avant ça; en plus c’était celui qui était de garde ; même pas celui par qui j’ai été suivie.

      En tout cas merci pour toutes ces précisions! C’est vrai que pour le moment, je ne pourrais pas subir la même intervention que toi; rien qu’à penser qu’on puisse toucher à mon ventre, je mords. 😀

      Répondre
  2. Ragnagna
    15 mars 2012 at 14 h 53 min (6 années ago)

    Qui c’est qui est en train de préparer son repas… Mmmmh c’est Bibi !!! Tu me vends du rêve !
    Je comprends pas non plus que cela soit plus répandu… Comment personne n’a pu décider que ce serait cette méthode là qui serait appliquée ?? Il faudrait des gens qui décident d’agir pour le mieux et non comme tout le monde fait.

    Répondre
    • Unbb trente
      15 mars 2012 at 18 h 01 min (6 années ago)

      Ça faisait longtemps que je ne t’avais pas coupé l’appétit ; j’étais sure que ça te manquais !

      Répondre
  3. Amelillou
    15 mars 2012 at 17 h 42 min (6 années ago)

    Ben césarisée pour bébé 1 (très mauvaise expérience…) et césa programmée à confirmée pour bébé 2.
    Donc forcément je me pose des questions.
    Je suis un peu dubitative sur le fait qu’il n’y ait aucune douleur, qu’on se lève si rapidement après. Il y a quand même une incision non négligeable et anesthésie..
    Je ne sais pas trop quoi en penser.

    Répondre
    • Unbb trente
      15 mars 2012 at 18 h 00 min (6 années ago)

      Ben regarde RAchida, trois jours après elle était au boulot xD

      Répondre
    • Amelillou
      15 mars 2012 at 19 h 52 min (6 années ago)

      Ah oui c’est vrai.
      Après j’ai eu le même ressenti que toi, la bébé d’abord (ça je le conçois) mais la maman, ben…derrière, loin derrière..

      Répondre
    • Unbb trente
      15 mars 2012 at 20 h 29 min (6 années ago)

      Oui, c’est d’ailleurs pour ça que je ne suis pas sure d’aller voir le même s’il y a un bébé N°2

      Répondre
    • Amelillou
      16 mars 2012 at 15 h 03 min (6 années ago)

      Tu as bien raison.
      Une des raisons pour lesquelles je change de mater pour me faire suivre cette fois ci entièrement par mon gygy…

      Répondre
    • Unbb trente
      16 mars 2012 at 16 h 07 min (6 années ago)

      Ben c’est vrai que pour cette première grossesse on s’est seulement focalisé sur les compétences de l’obstétricien, avec le recul je me rend compte que les compétences c’est super important; mais les relations humaines aussi.

      Répondre
    • Amelillou
      21 mars 2012 at 22 h 01 min (6 années ago)

      Tout à fait, la communication c’est super important. C’est pourquoi pour bébé 2 j’ai fait un bref projet de naissance où j’insiste là dessus…

      Répondre
  4. Elle
    15 mars 2012 at 17 h 48 min (6 années ago)

    Mais comme tu envoies du rêve là! Parce qu’entre les 2 jours sans se lever (avec l’odeur de phoque qui va avec, les cheveux dégueus collés à l’oreiller…) la douleur « un suppo toutes les 6h » (alors que sérieux, au bout de 4h ça redevenait franchement douloureux) le malaise lors de la première douche et ne pas pouvoir s’occuper de son bébé pour les premiers changes etc, ok le geste est peut-être plus technique et complique la vie du chirurgien, mais il pourrait changer la vie de pas mal de femmes! Bon, après, pas sûre que ce soit le confort du patient qui prime si l’ancienne méthode de découpage fonctionne, mais on peut toujours rêver!

    Répondre
    • Unbb trente
      15 mars 2012 at 18 h 03 min (6 années ago)

      Comme tu dis c’est pas notre confort qui prime, enfin c’est pas l’impression que ça donne.

      Répondre
  5. Maëva
    17 mars 2012 at 11 h 10 min (6 années ago)

    Bonjour !

    Je viens de trouver ton blog en passant par celui d’une autre maman et je tombe pile poil sur l’article qui me fallait!
    En septembre dernier, j’ai été déclenchée (enfin, plutôt le 31 Août pour un accouchement le 1er septembre), parce que bébé était déjà gros et que ça devenait super dur. Avec le recul, finalement, j’aurais préféré attendre le terme mais bon. Bref. Après 37h de contractions inutiles (col ouvert à 1et demi seulement…), j’ai commencé à avoir de la fièvre juste avant la percée de la poche. Avec 38.8°, forcément, césarienne. J’aurais franchement préféré la césarienne dont tu parles. Même si, comme j’ai très mal vécu cet accouchement, que j’imaginais totalement différent, par voie basse en l’occurence, j’ai joué à la maman warior. J’ai gardé ma perf’ 2 jours, et je n’ai pas pu bouger de 21h à 10h le lendemain à peu près. Mais après je galopais partout, je m »occupais de mon bébé… je les ai tous bluffé : j’ai demandé un seul anti-douleur (pour le dos, à cause des 12kg perdu en l’espace de 45 minutes!), mais pour rien d’autre.
    Mais si j’avais pu moins souffrir, j’aurais dit merci ! Parce que maintenant encore, malgré les 6 mois qui me séparent de l’intervention, j’ai toujours le ventre qui tire et qui fait mal par moment, des muscles totalement flasque qui ont du mal à reprendre leur tonicité…
    Merci pour cette info ^^ Si ça devait se reproduire (ce que je n’espère absolument pas!), j’en parlerai à mon gynéco !

    Répondre
    • Unbb trente
      17 mars 2012 at 13 h 09 min (6 années ago)

      J’espère aussi que tu pourras accoucher normalement si tu souhaites un bb2.

      Ici aussi ventre toujours pas au top, muscles inexistants, mal à la cicatrice et douleurs non identifiées … enfin pas le top quoi.

      Répondre
    • Maëva
      17 mars 2012 at 19 h 47 min (6 années ago)

      Ca me rassure de savoir que c’est pas moi qui est un problème pour ma cicatrice douloureuse et étranges, mais bien la césarienne en elle-même. Bon courage à toi =)
      (et merci pour ces bonnes ondes pour le prochain bébé, j’ai tellement peur que la césarienne soit inéluctable…!)

      Répondre
  6. Faizaz
    19 mars 2012 at 11 h 15 min (6 années ago)

    Hello ;
    Pour ma part mon second accouchement était une césarienne ( en urgence , au Maroc , … , la totale ^^) Mais l’après bloc n’était pas trop douloureux , c’est juste le coté sonde ( que j’ai réclamée , car pipi dans un bassin je n’y arrivée pas ) qui n’est pas très glamour . Pour ce qui est de la gaine musculaire , c’est sur ce point que je suis triste , car en effet , j’ai toujours pas retrouver cette tonicité ( ok , je n’était pas hyper musclé , mais là j’ai un petit bidon qui perdure ) Alors pourquoi pas épargner cette zone ?

    Répondre
  7. emi33430
    19 mars 2012 at 11 h 25 min (6 années ago)

    Il faudrait peut etre que ça soient aux hommes de subir des césariennes pour qu’ils décident de former + de personnes a cette méthode.

    Comment ça je rêve ?????

    Répondre
    • Maëva
      21 mars 2012 at 9 h 20 min (6 années ago)

      Ca serait une fichtrement bonne idée ! Juste histoire qu’ils comprennent un peu ! (au passage, leur faire vivre la grossesse, histoire qu’ils soient un peu plus compréhensifs aussi!)
      C’est une idée à creuser je dis !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *