J’aime le regarder jouer.

Tout petit, j’épiais ses progrès: empilage de cubes, enfilage d’anneaux, pièce de puzzle mise à la bonne place, alignement de voitures.

Je fondais devant son regard sérieux, et devant sa petite langue qui sortait, signe de concentration extrême. Je riais avec lui quand un jouet bruyant le faisais éclater de rire, quand il sursautais à cause d’un son inconnu.

 

pêche aux canards

 

Puis est venue l’imitation. Il me refaisait en train de manger, me nourrissais et refaisait tous mes gestes en me regardant en coin, avec son air coquin.

Les bruitages. Vrouuuuuuuum, Allo, ok, ça va … et des choses encore non identifiées.

Les détournements … Le tournevis- canne à pêche/micro, le bout de plastique/chocolat, la télécommande-étiquette-carte de visite-livre-manette-couche/téléphone, le téléphone/voiture (va comprendre).

Et il s’est mis à parler. Et j’adoooore l’écouter jouer !

“Non Matin, pas par là ! Viens Flash Maquinne on y va !”
“Mickey, tu te tais ! tu fais dodo … voilà !”
“Tu te fous moi !  Heiiiiin ?!”

Enfin, j’adore l’écouter jouer, sauf quand je me rend compte qu’il me refait. Parce que si tu écoutes ton gnome, toi aussi tu vas vite te prendre conscience que :

1- Tu parles souvent mal
2- Toi aussi tu cries tout le temps
3- Tu as des tics de langage

Ça calme (ou ça vexe, au choix). L’avantage, c’est que depuis, il y a certains mots et certaines expressions que je n’utilise plus … (vexée la mère BN).

Mais j’aime son imagination, les histoires qu’il se raconte et je peux l’écouter pendant de longues minutes sans me lasser et avec un sourire niais sur les lèvres). Et depuis qu’il va à l’école, c’est la seule manière de savoir ce qu’il fait de ses journées.

Parce qu’il est encore trop petit pour tout nous expliquer, il suffit de l’observer.

De nouveaux mots, des nouvelles chansons, des gestes qu’il n’avait jamais fait, une nouvelle manière de jouer ; je sais que cela vient de ce qu’il à appris là bas, de ses interactions avec la maitresse et avec les autres enfants.

Mais j’aime aussi jouer avec lui.

J’aime quand il prend la place du grand et qu’il s’occupe de moi, quand on fait des jeux éducatif et que je le vois intéressé et avide d’apprendre. Maintenant j’ai hâte qu’il soit plus grand pour pouvoir attaquer les jeux scientifiques ^^ et son père les Légo technique.

Je retombe enfance depuis qu’il est là; et ça fait du bien.

Et vous, vous aimez jouer avec eux, les regarder, les écouter ?

 

Comments

commentez