Il y a des choses dont on ne peut pas mesurer l’ampleur avant d’y être confronté. On imagine à quel point cela peut-être horrible, on imagine la souffrance, la peur, le malaise et tant d’autres choses … mais en fait, on ne sait pas.

Je me suis pris une claque il y a quelques jours et tout a commencé par un message sur Instagram.

Pour ceux qui ne connaissent pas, Instagram est une plateforme de partage de photos et de vidéos. On y partage nos vies, on y a des “amis”, on commente, on crée des liens … Bref, c’est devenu un réseau social incontournable pour beaucoup de blogueurs, de marques, de jeunes … mais pas que.

 

protectchildren honte sur instagram

 

Ce message (déjà partagé plusieurs fois) nous demandait de signaler un compte; un compte à caractère pédophile.

Il a été partagé en masse et l’utilisateur a fini par être supprimé par Instagram. Sauf qu’on s’est rendu compte qu’il n’était pas un cas isolé, loin de là. Il suffisait de regarder le nombre de ses abonnés.

Et là on plonge dans l’horreur.

Des milliers de profils publics (étrangers pour la plupart) mettant en scène, au choix, des ados pré pubères, des enfants et même des bébés. Cela va des photos torse nu, en sous vêtements … aux actes sexuels. Chaque profil à également des abonnés de 100 à plus de 1500 parfois …

Quand je pense avec quelle facilité ils partagent leur déviance à la vue de tous ; je n’ose imaginer tout ce qui se passe dans le “darknet”.

Je n’arrivais pas à y croire; et mon premier réflexe a été de cliquer sur différents comptes pour les signaler. J’en ai fait deux, trois et j’ai du m’arrêter … J’étais mal, tellement mal que j’en ai encore des nausées (au sens propre et figuré).

Mais est-ce que parce que ça heurte ma sensibilité que je ne dois rien faire ? Non, mais il faut le faire bien. Inutile de vouloir jouer les justiciers, de sortir fourches et flambeaux; il faut faire ça dans les règles.

 

Que faire si vous y êtes confrontés ? (sur Instagram ou ailleurs)

Déjà il faut faire la différence entre les différents types de comptes :

– Le pornographique : actes sexuels, photos de parties génitales, corps nus …
S’il s’agit d’adultes, d’un ado qui se met en scène (il y en a beaucoup) ; vous pouvez les signaler aux administrateurs (généralement il suffit de cliquer sur un lien) pour qu’ils ferment les comptes.

– Le pédo pornographique: enfants nus, actes sexuels avec/entre enfants et je ne vais pas entrer plus dans les détails. Il faut les signaler aux autorités (et pas à l’administrateur du site/forum pour ne pas qu’il ferme le compte) en cliquant sur ce lien : Internet signalement.gouv

 

Que puis-je signaler ?

Il doit s’agir d’un contenu ou d’un comportement illicite, c’est-à-dire qu’il doit être interdit et puni par une loi française. Les contenus ou comportements que vous jugez simplement immoraux ou nuisibles n’ont pas à nous être signalés. Il doit s’agir d’un contenu public de l’Internet, auquel tout internaute peut se retrouver confronté : site internet, blog, forum, propos sur un « tchat », agissement d’un « rôdeur » anonyme sur une messagerie, etc.

Il ne doit pas s’agir d’une affaire privée avec une personne que vous connaissez, même si elle utilise Internet pour vous nuire. Dans ce cas, présentez-vous dans un Commissariat de Police ou une Brigade de Gendarmerie.

Il ne doit en aucun cas s’agir d’une urgence nécessitant l’intervention de service de secours (accident, incendie, agression, etc.) Dans ce cas, il faut composer le « 17 » sur votre téléphone.

 

Une fois le signalement fait, évitez de le crier sur les toits; s’ils passent en privé/changent de pseudos ou ferment leurs comptes tout est foutu ! Plus de traces, plus de preuves.

 

Depuis cette histoire, j’ai retiré toutes les photos où l’on voit mon fils en couche, torse nu, pieds nus (y a des fétichistes des pieds d’ados alors bon …) et de face. 

Je m’étais un peu “laissé allé” ces derniers temps à l’exposer sur le blog ou ailleurs ; ça m’a remis les idées en place et je pense qu’elles y resteront. Il va me falloir du temps pour ne plus être hantée par le visage de ces enfants … et pour ne plus me demander quelle est leur histoire et pourquoi personne n’est là pour les protéger.

Quant à Instagram ils devraient revoir un peu leur fonctionnement … car même de simple photos pornographiques ne devraient pas être accessible en mode public, et donc aux moins de 18 ans.

Si vous voulez aider : #protectchildren
Il y a aussi un compte qui s’est crée: stop_aux_pedophiles

Comments

commentez