Toi qui n’as pas encore d’enfants, on te mens, sache le.

A chaque fois que tu as croisé une copine enceinte, elle t’as dit que ce qu’elle vivait ce n’était “que du bonheur”, qu’elle ne s’était jamais sentie aussi épanouie, aussi belle, aussi heureuse.

Tu sais, parce que tu as surpris certaines conversations, que ce n’est pas tout rose … qu’il y a des petits désagréments, mais bon, rien de grave. Après tout, la grossesse, ce n’est pas une maladie, n’est-ce pas ?

Alors rien que pour toi, et parce que j’en discutait encore récemment avec quelqu’un, voici une petite liste de ce qui t’attends (ou pas). Sache aussi que je risque ma vie en te dévoilant tout ça ! On a normalement l’interdiction formelle de parler de tout ça, histoire de ne pas vous dégouter, vous, nullipares.

Tiens d’ailleurs, dès fois je me demande si les cachets qu’on nous file à la maternité, ne servent pas à nous faire un peu oublier tout ça … Bon j’arrête de faire mon Mulder, et je balance.


Voici donc une liste non exhaustive, mais glamour, de tout ce bonheur :

1 – Les nausées : tu crois qu’il s’agit d’avoir un petit haut le cœur le matin au réveil ? Que nenni !
Tu as effectivement des nausées au réveil, mais aussi au cours de la journée. Tu en as également quand tu sens l’odeur de certains mets.… Tu adore le chocolat ? il peut devenir ton pire ennemi pendant ta grossesse et te faire courir (tant que tu le peux encore) vers les wc les plus proches.

Je te laisse imaginer ce que c’est, dans ces conditions, de : prendre les transports en communs, aller diner au restaurant avec beau papa et belle maman (s’ils te donnaient déjà la gerbe avant, tu ne risques rien), aller faire les courses, essayer de ne pas se faire griller à l’anniversaire de tante Jeanette quand ils te passent le plat d’andouillettes au beurre sous le nez …

Et si tu as encore plus de chance, tes nausées seront des vomissements et même le fait de lire la carte d’un restaurant te fera courir aux toilettes … encore faut-il qu’il y est des toilettes. Je te laisse donc imaginer ce que c’est, dans ces conditions : d’aller bosser, de passer un coup de téléphone important, et pour le reste voir ci dessus.

2- La prise de poids: Tu as cru que parce que tu étais enceinte, ça y est, c’était la fête du slip … Puisque tu n’auras plus besoin de rentrer le ventre pendant neuf mois, tu vas pouvoir manger pour deux ! Et bien NON.

Parce qu’il sera là pour t’engueuler, pour te harceler, pour te faire culpabiliser *Euh non, pas ton homme; lui il va prendre autant, voir plus que toi* … tu vas aller le voir à reculons, la peur au ventre: ton gynécologue. Pas besoin de grands discours, un seul de ces regards suffira à te faire te sentir minable. Tu auras beau lui expliquer que “non-c’est-pas-ma-aute, c’est-mamie-ginette-qui-me-fait-des bon-plats-pour-que-son-arrière-petit-fils-soit-en-pleine-forme“; il s’en fout.

Note: tu auras envie de lui faire un gros bisou sur la bouche quand tu n’auras mis que 6 mois à perdre tt tes kilos de grossesse.

Bon je te rassures, dans les cas les plus courant on garde notre ventre gélatineux pendant un bon moment (et encore, quand il n’y a que le ventre, c’est pas trop mal).  Ah oui ne rêve pas, on est pas des stars hollywoodiennes nous; ce que tu vois dans Voici et dans les films, ce n’est pas la vraie vie.

3- La rétention d’eau: ou comment avoir l’impression de ressembler à Jabba the Hut

Encore plus disgracieux que la prise de poids, l’air bouffi. Si tu a de la chance, ça restera discret; si tu n’en en pas tu auras l’impression de ressembler , au choix, à Bibendum, à Jabba ou a un beau gros rôti sur un étal de boucher (surtout si tu mets des spartiates. Si tu ne comprends pas, essaye de visualiser).

Le matin ça ira à peu près, mais le soir tes jambes et tes pieds auront doublés de volume. La bassine d’eau froide sera ta meilleure amie, ainsi que les coussins sous les jambes; et si tout ça n’y change rien tu auras peut être la chance de porter l’accessoire le plus sexy du monde : les bas de contention.

Ça fait presque sexy comme ça

Alors sache d’ores et déjà, que ça s’achète en pharmacie (jusque là ça va) et qu’il y a plusieurs tailles. C’est donc un gentil pharmacien qui va mesurer le diamètre de ta cuisse et de ton mollet devant tous les clients, très attentifs, bien évidement …

D’un point de vue “couple et intimité”tu as deux choix:  ton mari à beaucoup d’humour , il se fout copieusement de ta gueule et de tes collants (qui ton font ressembler à Gisèle des vamps) mais il passe outre ; ton mari manque d’humour, il a l’impression de dormir avec ta grand-mère, tu peux dire adieu aux câlins jusqu’à la fin de ta grossesse.

4 – Ça gratte: oui, ça gratte là en bas. Ne prends pas cet air choqué, c’est déjà souvent un coin à problème en tant normal, alors pendant la grossesse tu imagines bien !

Bon là je vais pas te faire un dessin, on passe au numéro 5.

voilà, là .

5- Les vergetures : jusqu’à maintenant, si tout va bien, tu n’en a pas et surtout tu n’en veux pas !

Tu en a vu à la plage sur des jeunes ou moins jeunes mamans, et NON, elles ne passeront pas par toi. Ouai … sauf qu’elles ne vont pas te demander ton avis !

Alors tartines toi bien, et surtout dès le début de la grossesse. Si tu as de la chance, ta peau sera assez souple pour ne pas craquer, mais ne crie pas victoire avant le jour de ton accouchement. Pourquoi ? Parce que pour beaucoup ça a craqué le dernier mois, les derniers jours. C’est bête hein !

Allez j’arrête là pour ce soir, histoire que tu te remettes. J’en rajouterai une couche plus tard ^^

Comments

commentez