Tu penses bien que j’allais continuer avec mes mièvreries, tu n’as pas trouvé ça louche que je ponde un article ce week-end ?

Il y a deux ans tout pile, après avoir accepté d’épouser Monsieur B., après avoir passé une année à tout organiser, à ne penser qu’à ça jour et nuit, à stresser et à faire en sorte que ça soit le plus beau jour de notre vie … oui, après tout ça, nous voilà enfin le jour J.

La veille, j’ai dormis chez ma tante  car c’est là bas que je vais me préparer (ma robe prend presque toute la chambre de ma mère, ça n’était pas faisable). Je me réveille plutôt sereine, chose assez étrange quand on me connait. J’avale mon petit déjeuner, et je prends même le temps de commencer un bouquin (le début de la folie surement) en attendant la coiffeuse/maquilleuse.

Il faut dire que cela fait un an que je m’y prépare, tout est prêt, calé à la minute près… c’est mon côté Monica Geller . Nous avons même fait appel à une wedding planner pour la coordination du jour J; au moins j’étais sure que tout serait comme je l’avais imaginé … et puis la famille on ne peut pas leur crier dessus si c’est mal fait, ça ne se fait pas.

J’ai Monsieur B. au téléphone, on se met bien d’accord : on sera bien là tous les deux, pas de faux plans, et pas de “non” devant monsieur le Maire. Ça, c’est fait.

Il est temps de se faire coiffer et maquiller, c’est que ça commence à devenir concret là ! Le caméraman, arrivé quelques minutes plus tôt, me tourne autour.*rester naturelle-ne pas regarder-je ne regarde pas- attention au sourire figé – merde j’ai regardé* Les plans des préparatifs faits, il file à la mairie. La Wedding Planner passe me faire un petit bonjour, tout est en place à la salle elle fonce elle aussi à la mairie.

Bon ben c’est pas tout mais on commence à être en retard quand même !! Je commence à m’inquiéter de ne pas voir mon chauffeur arriver; j’espère qu’ils n’ont pas pris de retard chez le fleuriste …

C’est le premier grand moment, je vais enfin enfiler ma robe. Un vrai coup de cœur, un beau cadeau de mes grands-parents. Je la passe et ça y est, je suis déguisée une mariée.

Mon chauffeur est  arrivé, on peu foncer à la Mairie. Monsieur B. y est depuis un petit moment déjà et il commence à s’affoler. Les invités sont arrivés, et c’est à mon tour de faire mon entrée à 14heures pile …. *pas stressée*

Pendant le trajet j’ai essayé de ne penser à rien, mais là tout se bouscule : est-ce que je vais lui plaire ? Est-ce que tout va bien se passer ? Ça y est, je vais me marier ….

J’avais briefé Monsieur B. pour qu’il vienne m’ouvrir la portière et qu’il m’aide à descendre de la voiture. Pour cause de meringue imposante et de talons, j’ai préféré assurer mes arrières; pas envie de finir dans un bêtisier.

Le voilà qui s’approche *qu’il est beau mon homme*, la portière s’ouvre et il se jette dans mes bras en pleurs. * ah ben moi qui essaye de me retenir depuis tout à l’heure …* Nous nous dirigeons vers la salle, je dit bonjour mais je ne vois personne. On s’installe, et ça y est, le moment est arrivé.

Tout se passe pour le mieux, l’adjoint au maire nous à fait une belle cérémonie et elle a eu la gentillesse de la personnaliser. J’essaye de ne penser à rien, j’ai peur de pleurer, de m’effondrer. En gros on dirait que j’ai un balais dans les fesses…. Monsieur dit OUI, je dit OUI, nous sommes mariés !

On nous remet le livret de famille, nous embrassons tous le monde, on ne réalise pas trop encore. Les bulles et les confettis nous accueillent à l’extérieur, nous prenons la pose … Mais il est temps de partir, une autre cérémonie nous attends !

To be continued …

Comments

commentez