Aujourd’hui c’est Émilie qui pousse un coup de gueule sur le blog !

L’été se rapproche petit a petit (vous me direz, avec la météo en ce moment, ce n’est pas flagrant). Et avec ça, le retour des publicités télé, et bien… qui nous prennent pour des cons. Ou devrais-je dire, DES CONNES, nous les femmes.

Toute l’année, mais plus particulièrement avant l’été, nos émissions tv et films (déjà pas très intellectuels), sont entrecoupés très (trop) souvent des pubs vantant les produits minceurs, beauté, maquillage, etc.

Et là, j’ai juste envie de « rire », à défaut de pleurer, en me demandant pour qui nous prennent les publicitaires. Les exemples de ces pubs qui me donnent envie de faire valser ma télé à travers le salon (mais ça coûterait trop cher) sont très nombreux. On commence ?

– Les pubs pour les rasoirs féminins : c’est bien connu, tout le monde le dit, se raser les jambes fait repousser le poil très vite, plus noir, et plus dur. Et bien non, par magie, dans les pubs, les déesses qui se rasent ont des jambes parfaites. Tellement parfaites, qu’en fait elles se rasent la peau (brillante et dorée comme du pain d’épice).

Et oui ! Avez-vous déjà vu des poils sur ces jambes dans ces pubs ? Heureusement que les filles ont toutes eu le droit a des séances d’épilation définitives pour faire leur boulot de mannequins. Et puis moi perso, quand je dois me raser, c’est rarement sous une pluie tropicale, mais plutôt en me contorsionnant comme une conne dans ma baignoire pour n’oublier aucun poil. Le principe est un peu le même pour les pubs pour épilateur électrique. Zéro poil avant épilation, et bien sûr, on s’arrache les poils avec le sourire, parce que l’épilateur épile sans douleur.

– Les pubs pour crèmes antirides : Depuis des années, on nous serine avec les mêmes types de pubs, où on voit une nana de 20 ans, nous montrer que sa nouvelle crème a fait des miracles sur ses rides ou tâches brunes. Sauf que dans les années 80, même si ces pubs existaient déjà, je trouve qu’elles étaient moins insultantes.

Car aujourd’hui, en plus de nous montrer des gamines se tartiner de crème, et bien les nouvelles technologies essayent de nous faire gober les changements radicaux (ou
comment un thon devient une belle princesse) avec des avants-après vraiment trop gros pour être vrais.

– C’est totalement la même chose pour les crèmes anticellulite, ou les pilules minceur. Qui peut croire que les nanas qui court sur la plage en bikini, ont dû s’enduire les cuisses et le popotin de crème matin et soir pendant 15 jours, pour obtenir des corps « parfaits » (car la perfection est très subjective). C’est bizarre, je me suis déjà laissée tenter par ce genre de produit, mais sur moi, ça n’a jamais donné de résultat.

– les sous-vêtements maintient des lolos, et les collants slim : Je crois que la pub qui m’a décidé à pousser mon coup de gueule, c’est celle du soutien-gorge DIM beauty Lift, qui nous fait « retrouver les seins ronds et fermes de nos 20 ans ».

Il est joli ce soutien-gorge, mais il est porté par une fille, qui justement, a 20 ans. Elle n’a surement pas connu de grossesse, d’allaitement… Elle n’y peut rien la pauvre, mais du coup, je la trouve tête à claque. Et tout pareil pour les nanas qui dansent dans le métro, avec des collants qui font un ventre ferme et plat… MAIS BIEN SÛR !

– les mascaras qui nous font des yeux de tigres : ils sont jolis vos faux-cils les filles.

Donc, voilà, les publicitaires nous prennent pour des cons !

 C’était le coup de gueule du Lundi

Et ils nous prennent aussi pour des cons chez :

Nadège
Pomme
Maman Magic
Ragnagna
123 Maman

Comments

commentez