On en a beaucoup parlé ces dernières semaines, et le sujet fait encore couler beaucoup d’encre. Doit-on autoriser les homosexuels à se marier et à adopter des enfants ? 

Il y a eu beaucoup de manifestations, des pour et des contres. J’ai lu et entendu des propos plutôt virulents, des propos assez hallucinants, des propos que je qualifierais « d’un autre âge ».


Le mariage

Je ne comprend pas pourquoi les gens hurlent au scandale ; je ne comprend pas pourquoi deux personnes qui s’aiment et qui veulent s’engager n’en ont pas le droit ? Pourquoi deux personnes de sexes différents auraient le droit de choisir et pas les autres ?

Imaginez … vous passez votre vie avec l’être que vous aimez. ; c’est votre compagnon/compagne, votre meilleur(e) ami(e), votre confident(e) mais aux yeux de la loi et de la société, vous n’êtes rien l’un pour l’autre. S’il décède, vous ne pouvez prétendre à (presque) rien, vous n’avez aucune légitimité, et tout ce que vous avez construit s’effondre comme un château de carte.

« Oui mais ils ont le pacs, c’est pareil ! « 

Si c’est le cas, pourquoi on se marie, nous. Pourquoi le mariage existe encore dans ces cas là ? Pourquoi les mairies et les églises se fatiguent-elles à proposer les deux ?

Ah ben oui, parce que ce n’est pas tout à fait pareil… certains points juridiques, mais surtout l’image que l’ont en a, n’est pas la même. Un Pacs est un contrat passé entre deux personnes pour organiser leur vie commune ; un mariage est une Union.

Quand je me suis mariée, j’ai eu ce sentiment merveilleux qu’on formait enfin une vraie famille. Nous avions le même nom, un livret de famille, nous avions célébré notre amour et notre engagement devant nos amis et nos proches. C’est un peu comme si nous avions fusionnés … (comme Goku et Végéta dans Dragonball GT).

C’est beau, c’est romantique, et c’est presque tous l’idée que l’ont se fait du couple et de la relation longue durée; surtout quand on est gosse. Pourquoi les priver de ça ?

C’est pas parce qu’on aime une personne du même sexe que l’on a pas envie de se retrouver dans une robe meringue ou un costume queue de pie; qu’on à pas envie d’écouter une messe à rallonge parce que Mamie Jeanette à menacé de s’enfoncer son crucifix dans le coeur si on n’allait pas à l’Eglise ; qu’on a pas envie de se sentir con quand on fait son entrée dans la salle, sous les applaudissements, au moment du repas.

Oui, pourquoi les priver de ça … pour être sur qu’ils ne forment pas de famille ?


L’adoption

J’avoue que pour l’adoption je n’ai pas toujours eu le discours qui va suivre ; mais en prenant de l’âge et en devenant parent je voie les choses un peu différemment.

Une famille, dans l’imaginaire des gens, c’est un papa, une maman et des enfants. Tu me diras, c’est logique, puisque jusqu’à preuve du contraire, il faut un homme et une femme pour se reproduire.

D’ailleurs on entend souvent dire qu’être homosexuel, c’est contre nature …Ben oui, faire l’amour pour le plaisir et sans pouvoir se reproduire, c’est mal et contre nature. Et quand on y pense, ça ne fait pas très longtemps que c’est mieux vu chez les hétéros; et alors pour les femmes je ne vous en parle même pas !

Bref, une fois ces considérations techniques mises de côtés, pourquoi les homosexuels ne pourraient pas adopter ?

Ah oui voyons ! Parce que ce sont tous des dégénérés. C’est bien connu que les homos se baladent en combi de cuir avec un boa rose autour du cou quand ils sont chez eux ; parce qu’ils changent tout le temps de partenaires, ont tous le sida,  se déguisent en Dalida …

Je vous assure que les gens pensent encore des choses pareilles ; il faut dire que certains reportages à la télé n’aident pas … Mais puisqu’on parle de ça :

Quand on voit Sébastien, marié et père, qui mène une double vie et qui témoigne à la télé avec une perruque pour ne pas qu’on le reconnaisse ; Corinne et Gilbert, en club échangiste, qui eux témoignent à visages et sexes découverts ; quand on voit Mélanie, mère célibataire, qui cherche l’amour et change de partenaire chaque semaine … là tout va bien.

Dans ces cas là on te dis que ce ne sont pas nos pratiques sexuelles qui font de nous de bons parents ou non… Je suis d’accord, mais pourquoi ce genre de raisonnement ne marche que pour les hétéros ? Est-ce qu’on irait interdire l’adoption à ces gens là ? non.  

Est-ce que parce qu’on est Hétéro, on est forcément un meilleur parent ?

Non, et cela se vérifie tous les jours ; il suffit de lire les faits divers.

Un papa et une maman ne font pas forcément de bons parents; ils ne forment pas toujours une vraie famille et les enfants ne sont pas toujours les plus heureux du monde quand ils vivent avec leur géniteurs.

Une famille homoparentale aura forcément ses problèmes aussi; mais il faut arrêter de dire et de penser qu’une famille dite « classique » est une meilleure famille.

L’envie d’être parents

Certains ont ça dans les tripes; ils le ressentent comme une évidence et d’autres (comme moi) on du attendre de rencontrer le bon partenaire. Mais une fois qu’elle est là, elle est plus forte que tout.

J’ai eu la chance de pouvoir tomber enceinte et de porter mon bébé ; mais si cela n’avait pas été le cas. Si mon seul et dernier recours avait été l’adoption et qu’on me la refusait, je ne sais pas comment j’aurais réagit (mais certainement très mal).

Imaginez déjà la tristesse que l’on doit ressentir quand on ne peut pas donner un enfant à son conjoint (quelle qu’en soit la raison); alors si en plus on vous refuse le bonheur de donner votre amour à un enfant qui n’attends que ça …

Ça doit être dur de faire ce deuil et je comprend qu’ils/elles se battent pour ça aujourd’hui.

Et les enfants dans tout ça ?

Quand je pense aux enfants dans les orphelinats, à ceux qui passent de famille d ‘accueil en famille d’accueil, et quand je pense à ces couples qui ont tant d’amour à donner, je me dis que c’est vraiment injuste.

Est-ce qu’il vaut mieux être orphelin, ou être aimé par deux mamans ou deux papas ? Ce n’est certes pas un schéma de famille classique, mais ça ne l’était pas pour les familles recomposées il y a encore 20 ans; et regardez maintenant.

Ils avancent aussi l’argument des moqueries ; mais est-ce que ça ne vaut pas le coup d’affronter quelques railleries à l’école, mais d’avoir des parents, de l’amour et un chez sois ?

De toute façon, quelque soit notre famille on y a tous eu droit : une mère trop grosse, un père trop petit, une sœur trop maigre, un frère handicapé …

Bref, encore un argument, qui pour moi, ne tient pas la route.

Mais qu’est ce qui les gênent vraiment ?

Si seulement je le savais …  En quoi ça changerait leur/votre vie si demain ils pouvaient se marier et adopter ? Vous avez peur de quoi ? Je sais qu’il y a aussi des histoire de religion, mais je ne préfère pas entrer dans ce débat pour le moment, le billet serait beaucoup trop long.

Si au lieu d’avoir l’esprit mal placé, si au lieu de répéter les paroles de personnes mortes depuis des siècles, vous réalisiez juste que ce sont des gens comme nous, et que vous les laissiez vivre ; ça serait déjà une belle avancée.

Et si je dois être complètement honnête : oui, ça me fait bizarre quand un monsieur ou une dame me parle de son compagnon, ou ça me fera bizarre la première fois que je verrais deux mamans ou deux papas devant l’école du gnome, et oui ça me fait bizarre de les voir s’embrasser … mais franchement ce n’est pas pour autant que ça me gêne et que je vais leur interdire d’exister et de vivre.

Bref, quel est votre avis sur le sujet ?
(dans la joie, la bonne humeur et le respect de tous)

C’était mon coup de gueule du lundi :

Comments

commentez