La semaine dernière, le BN recevait ça seconde dose de Priorix (ROR) ; le lendemain il avait de la fièvre et pleins de petits boutons jusque sous la plante des pieds, et même dans la gorge.

Il s’agissait, selon la pédiatre, d’un “virus”. Impossible d’en savoir plus sans faire une prise de sang, aucun médicament à prendre puisque c’est censé passer tout seul; et bien évidement cela n’avait aucun rapport avec la vaccination de la veille.

Une semaine passe, et jusqu’à hier mon bébé était très fatigué. La fièvre restait légère (seulement 38°c), mais son comportement était bien différent. J’avais un bébé grognon, avec des petits yeux, sans appétit … une pipelette qui ne parlait plus, un bébé joyeux qui ne jouait plus.

Et là j’avoue que j’y ai pensé … à la mauvaise réaction au vaccin.



Je ne suis pas contre les vaccins, loin de là. Il suffit de regarder quelques siècles en arrière pour voir la chance que l’on à maintenant de les avoir.

Mais il faut être réaliste, le risque zéro n’existe pas; et même s’il n’existe qu’une infime chance de mal réagir à un vaccin, elle existe.

Bon, en plus, pour être honnête, j’ai eu la bonne idée d’aller regarder les effets secondaires du vaccin sur internet. J’aurais mieux fait de m’abstenir.

De la simple fièvre, en passant par la méningite,pour en arriver à l’autisme, j’ai découvert des choses que je n’imaginais même pas !

Donc quand j’ai vu mon bébé abattu alors qu’il n’avait quasi pas de fièvre, alors que même à 40°c il est plus en forme, je n’ai pas pu m’empêcher de m’inquiéter.

Et c’est là qu’apparait la théorie du complot : “Oui, de toute façon, même si c’est en rapport avec le vaccin, il ne me le diront pas” ; “Oui, mais de toute façon, les laboratoires font n’importe quoi, du moment qu’ils se font du fric … “ ; ” Oui mais de toute façon, on ne nous dit pas tout“.

Mais aussi la colère. Pourquoi on ne nous parle pas des risques et des effets secondaires des vaccins ? Les complications sont peut-être rares, mais elle existent. Cela n’arrive pas qu’aux autres …

Entre temps j’ai eu plusieurs fois la pédiatre au téléphone. Selon elle, c’était normal et il avait juste besoin de repos. Réponse qui n’est pas faite pour rassurer une maman angoissée.

A cause de la mauvais expérience que nous avons vécu lorsqu’il à eu sa pyélonéphrite, à cause du fait que l’on ne nous à pas pris au sérieux alors que notre bébé n’allait pas bien et souffrait, à cause de la culpabilité que j’ai ressentie de ne pas m’être fait confiance et de ne pas avoir insisté … je préfère maintenant en faire trop, quitte à passer pour une névrosée.

Finalement, à mon grand soulagement, le BN va mieux.

Concernant les vaccins, nous allons nous en tenir aux principaux. Parce que même si je suis pour les vaccins, je ne suis pas non plus pour le vacciner à outrance. Il y a certaines maladies, comme l’hépatite B, qu’il ne devrait pas risquer d’attraper avant plusieurs années. Et certaines, comme la varicelle, je pense qu’il doit la faire (même si ça ne sera pas forcément agréable).

La pédiatre nous a proposé un nouveau vaccin contre une forme de méningite pour ses deux ans; je ne pense pas que nous allons lui faire …en tous les cas, pas avant de m’être renseignée au préalable.

Et vous les vaccins ? vous les faites tous ? vous êtes sereins ?

Comments

commentez