On le sais tous (sinon tu auras la surprise), mais en grandissant il devient plus autonome, il affirme son caractère et ses choix, et ça passe aussi par la nourriture.

Loin d’être une bonne nouvelle, cette période (plus ou moins très longue) va juste être une source de stress supplémentaire, pour nous, pauvres parents, mais surtout une nouvelle façon de tester ton level de patience et de zénitude.

 

enfant bébé ne mange pas astuces

 

Ayant lu pas mal de témoignages et d’articles sur des forums et autres sites de “mamans”; je savais qu’il ne fallait surtout pas braquer le gnome; et SURTOUT ne pas lui montrer que cela nous touchait, sous peine d’en faire une arme massive de destruction, de chantage et de situations apocalyptiques.

Facile à dire ! il en restait plus qu’à voir, le moment venu, si on arriverait à l’appliquer.

Voir son petit qui refuse de manger c’est juste une horreur ! On passe les premiers mois de sa vie à le nourrir au sein, au biberon, puis à la cuillère … on note ce qu’il mange, on ajuste en fonction du repas précédent, on sait que ça influence sa courbe de croissance, sa santé et comme ça, du jour au lendemain, il faudrait faire comme si ce n’était rien.

Mon Mini BN a toujours bien mangé. Il prenait ses 90ml dès la maternité, est vite passé aux doses supérieures, et même si les début de la diversification ont été un peu chaotique, une fois qu’il a accepté la nourriture solide c’était reparti comme en 40.

Je suivais les recommandations de ma pédiatre dans les grandes lignes, mais sans le forcer et ça nous réussissait plutôt pas mal.Quand il ne voulait pas manger, tant pis, il attendait le repas suivant (sauf le soir, bien évidement,où il avait un bib de complément) … et la fois d’après il finissait son assiette.

Là où ça a commencer à merder, c’est quand il à voulu commencer à manger tout seul.

Du jour au lendemain, il a refusé les purées et les assiettes toutes prêtes adaptées à son âge. Comme il ne savait pas bien se servir de sa cuillère il s’énervait, ne mangeait rien et refusait catégoriquement toute aide.

Au début, on à continué sur notre lancée : “Tu ne manges pas, tu attendras le repas suivant”. Mais les repas se suivaient et se ressemblaient et il à fallut s’adapter ! Surtout, qu’ à la visite chez le pédiatre, il avait perdu du poids.

Malgré moi, j’ai commencé à m’inquiéter; et c’est là que j’ai repensé à ce que j’ai écrit plus haut “ne pas le braquer, ne pas lui montrer que ça me touche”. Ça n’a pas été tous les jours simple.

La première chose que nous avons changée et qui à commencer à améliorer les choses, est notre organisation des repas. Avant je le faisais manger, puis nous mangions à notre tour, bien plus tard. Je me suis dis que forcément, si nous ne lui montrions pas l’exemple …

 

plateau repas métal compartiments année 70

 

Nous nous sommes donc mis à table en famille, midi et soir; et il a voulu faire comme nous …

C’est donc là qu’il à fallut ruser sur les repas. Je coupais tout en dés, pour qu’il puisse manger seul avec ses doigts, ou éventuellement piquer dedans avec sa fourchette (c’était plus simple pour lui qu’avec la cuillère). Pour les purées, je les faisais plus épaisse et en faisait des boulettes.

Pour les yaourts et comptes, nous avons opté pour les pailles. Idem pour la soupe ; j’ai coupé la tétine d’un biberon et je lui met une paille pour qu’il puisse boire sans en mettre partout.

Il y avait du mieux, même s’il ne mangeait pas des grosses quantités, même si la lui prenait deux fois plus de temps … Il m’est arrivé de m’énerver , de crier,d’essayer de le forcer, tout en sachant très bien que ça ne servirait à rien. Alors j’ai fais un truc “horrible”, j’ai réintroduit les biberons de complément.

 

bébé enfant mange soupe biberon astuce

 

Je dis “horrible” parce qu’il était censé être un “grand” et manger comme nous, à 18 mois.

Le midi il se mettait à table avec nous, il mangeait ce qu’il voulait et je lui donnais un petit bib’; le soir pareil mais j’y rajoutais de la Blédine.

Ça a été un sacré soulagement pour moi, et pour lui aussi certainement. N’ayant plus du tout de stress autour des repas, il a mangé plus, petit à petit, jusqu’à ce qu’on retire le biberon du midi ; puis celui du soir.

A maintenant 2 ans, il ne mange toujours pas énormément, mais on arrive à la période ” j’affirme mes goûts et je ne veux manger que de la merde”. Si on l’écoutait il ne mangerait que des pâtes et des saucisses #soupir

Il fait quand même des repas corrects, même si sans légumes la plupart du temps (quand je trouve un truc je vous le dis) ; mais on se rattrape sur les fruits, puisqu’il adore ça.

Pour les biberons, il en prend de temps en temps au gouter ou le soir quand il réclame “Le piti bibi” et même si Monsieur B. n’est pas d’accord (parce qu’il est grand).

Quand il ne veut pas manger son plat et qu’il réclame le fromage ou le yaourt, on lui dit de patienter, d’attendre que nous ayons fini de manger. Une fois sur deux, en désespoir de cause, il mange ce qu’il à dans son assiette.

 

bébé au restaurant choisi son menu

 

L’essentiel pour moi, tout en posant des limites et en essayant de ne pas faire n’importe quoi, c’est de ne pas le traumatiser avec ça.

J’ai eu l’exemple de ma grand-mère qui à laissé des heures à table ma sœur et mes cousins pour qu’ils finissent leur assiettes; et peut importe s’ils vomissaient ensuite, l’essentiel étant que l’assiette soit vide. Et inversement des personnes qui leur donnaient n’importe quoi à manger, pourvu qu’ils mangent … et ceux qui leur laissent manger bonbons, biscuits et cochonneries avant les repas et qui se plaignent qu’il ne mangent pas -_-

Et chez vous, ça se passe comment ? Vous avez des trucs et astuces pour les faire manger ?

 

 

Comments

commentez