Enfin tu auras 4 ans, si on veux chipoter, à 18h22 très exactement

En toute objectivité – bien sur – tu es un petit garçon extraordinaire. Tu me surprends et m’épates tous les jours un peu plus.

C’est un vrai plaisir de t’aider à découvrir le monde, et je pourrais passer des heures (d’ailleurs, j’en suis pas loin) à répondre à tes “pourquoi ?” et autres interrogations.

Tu t’intéresses à tout, observes tout, es vraiment curieux de tout. C’est pour cette raison que j’aime me promener avec toi ! C’est l’occasion pour moi de redécouvrir et de voir d’un oeil nouveau ce qui nous entoure.

Tu as un sens de l’observation et une mémoire qui  m’impressionnent ! Tu as aussi un sens de l’orientation étonnant pour un si petit garçon.

Tu reconnais des lieux, des chemins, des routes où tu n’as été qu’une seule fois. Tu peux me dire avec qui, comment et ce que tu y a fait … que cela soit récent, ou que cela date d’il y a plus d’une année.

Tu peux aussi m’indiquer des itinéraires, et tu connais déjà très bien (et depuis un moment) ta droite et ta gauche.

 

unbb30 1

 

Depuis ton entrée à l’école, l’année dernière, tu as fais des progrès fulgurants en ce qui concerne la parole et le vocabulaire. A maintenant 4 ans, tu parles comme un grand et tu as des expressions et un vocabulaire assez riche. Tu aimes bien employer des mots un peu compliqués et des expressions qui raisonnent bizarrement dans la bouche d’un petit garçon (mais c’est trop chou).

Tu connais bien ton alphabet, sais compter jusqu’à 30 et commence à t’intéresser aux additions. Si tu deviens un matheux, je serais hyper fière mais je ne pourrais pas t’aider longtemps, malheureusement !

Tu t’es aussi dégourdi, même si la motricité n’est toujours pas ton fort ! Tu reste un petit garçon raisonnable et prudent. Il m’arrive même de te surnommer Gemini (tu es la “conscience” de ta cousine et des enfants agités).

Tu aimes bien faire des cascades sur le canapé, tu fais enfin du toboggan (même si tu glisses sur le ventre), tu grimpes et saute … tu deviens de plus en plus sur de toi.

Idem pour ton attitude vis à vis des autres.  Tu dis bonjour aux gens dans la rue (tu fais craquer toutes les vieilles dames), dans les magasins : tu parles avec les adultes sans problème . Tu joues avec les autres enfants au parc, même s’il te faut – parfois – un petit encouragement pour oser faire le premier pas ; mais souvent avec les plus petits ou les beaucoup plus grands.

Tu es un petit peu moins “autoritaire” et tu as appris à t’adapter aux autres, à prêter et à partager.

Tu es un petit garçon sage et sensible. Peut-être un peu trop sage, ce qui me fait un peu peur des fois ! J’ai peur que tu oublies un peu qui tu es, pour vouloir trop bien faire. Peur que tu oublies d’être un enfant, à vouloir jouer les “grands”.

Je ne te mets donc plus la “pression” (et ne me la met plus non plus) et te laisse évoluer à ton rythme en t’encourageant le plus possible. Je te protège et fait attention à ce que tu ne veuilles pas/ ne grandisse pas trop vite.

Je ne te “brime” pas, et n’essaye pas de te faire ressembler à un petit garçon “modèle” … comme on le faisait avec moi quand j’étais petite. Je te laisse être un petit garçon, qui agit comme un petit garçon, tout en respectant les autres (c’est tellement important le respect).

Même si tu n’es pas moi, je reste vigilante.

L’avantage c’est que je peux t’amener partout, et je suis quand même fière quand on me fait des compliments sur ton comportement.

Tu es aussi coléreux ; comme presque tous les enfants de ton âge (je pense). Une contrariété, et c’est le drame ! Larmes, cris, voire crise de nerfs.

Il est rare que nous ayons eu besoin de nous énerver en retour ; il suffit généralement de t’envoyer te calmer seul; puis de discuter ensuite pour que tout soit réglé.

 Mais depuis quelques semaines, tu nous fais une nouveauté, dans le même genre : les caprices. 

Je ne vais pas me plaindre, tu auras attendu 4 ans pour te mettre à pleurer devant un jouet/livre/truc-à-la-con-dont-tu-te-fout-mais-tu-le-veut-juste-pour-le-principe.

Mais on pardonne presque tout à un petit garçon câlin, qui nous dit qu’il nous aime et qu’on est belle  ?

Mon petit bonhomme d’amour. Tu es tellement mignon et tellement attentionné. Un peu trop inquiet aussi, dès fois …

 

unbb30 2

 

Ce qui ne t’empêche pas d’être un petit garçon Joyeux, un petit bonheur sur pattes. Plein d’humour, de folie et de répartie.

Tu aimes rire (ce si beau rire), chanter, danser. Tu aimes faire le fou, des attaques de bisous et de “bavé” (j’aime moins moi, trop gluant) ; faire des blagues aussi.

Tu es fou de voitures ! des jouets, comme des vraies. Et rien ne te fais plus plaisir que de t’installer derrière un volant pour faire semblant de conduire.

Et bien sur aux ordinateurs, tablettes et téléphones … mon baby geek qui s’amuse à réparer son ordinateur.

Tu as aussi beaucoup d’imagination, comme ta maman ; ce qui te permet de jouer seul pendant des heures et avec n’importe quoi. Et comme je n’ai pas totalement perdu la mienne, j’entre facilement dans tes jeux et t’emmène des fois dans les miens pour te faire découvrir de nouveaux univers.

Mon grand garçon, que j’appelle encore souvent mon bébé, tu as aujourd’hui 4 ans. Je te souhaite un merveilleux anniversaire et encore pleins de bonheurs.

On t’aime tellement <3

 

Comments

commentez