Ce mois ci ne va pas être de tout repos ! Ce mois, qui aurait du être une fête (Mini BN va avoir 1 an) va être gâché par une première grosse épreuve : mon bébé va se faire opérer.

Dès demain, nous enchainons les rendez-vous médicaux; à cause de l’opération, mais aussi les rendez-vous de routine (un an et toussa quoi). Son petit problème a été repéré très tôt, et on savait déjà qu’il pourrait passer par la case opération si ça n’évoluait pas.

A l’époque ça me semblait loin, mais maintenant qu’on y est …

Lors du rendez- vous avec le chirurgien, on a tout bien écouté , on a posé nos questions, il nous a expliqué que c’était une opération courante, que Mini BN sortirai en fin d’après-midi … sauf s’il y avait des complications, bien sur.

Tiens, je crois que c’est là que mon cerveau à bugué: « des complications », le truc auquel tu ne veux surtout pas penser. Tu sais que si tu commence à y réfléchir, ça risque de finir en crise d’hystérie. Bon, Il faut savoir que mon père est mort de « complications ». J’ai attendu une journée entière, et une partie de la nuit à l’hôpital; j’en suis partie quelques heures; jusqu’au coup de fil me disant de revenir rapidement. Il ne s’est jamais réveillé.

Bien évidement, ce que va subir mon bébé n’a aucun rapport mais c’est difficile de se raisonner. Quand on a vécu ce genre de choses (et d’autres encore), c’est presque impossible de ne pas penser tout de suite au pire.

Et puis je pense à mon BN, qui ne va pas vraiment comprendre … La seule chose qui me réconforte, c’est de me dire qu’il est assez petit pour se souvenir de rien. C’est d’ailleurs une des raisons qui fait qu’on l’opère aussi tôt.

Enfin bref, j’ai hâte que tout ça soit derrière nous !

Comments

commentez