C’est une chose dont on a presque tous entendu parler; une information lue ou entendue et vite oubliée … jusqu’à ce qu’un de nos proche en ai besoin.

Et là on se rend compte qu’on a plein d’idées fausses, qu’on est pas du tout informés et surtout qu’il y a peu donneurs.

C’est pour ça qu’il est important d’en parler, et c’est ce que je vais faire aujourd’hui ^^

A quoi sert le don ?

Il sert à guérir des maladies graves du sang, la plus connue étant la leucémie.

Qui peut donner ?

“Tout le monde peut devenir volontaire au don et décider de donner une chance supplémentaire à un malade de guérir. Mais il faut impérativement respecter les conditions suivantes.
  être en parfaite santé;
  avoir plus de 18 ans et moins de 51 ans lors de l’inscription (même si l’on peut ensuite donner jusqu’à 60 ans);
accepter de répondre à un questionnaire de santé et faire une prise de sang.
Certaines contre-indications médicales peuvent rendre le don et donc l’inscription impossible.”

Pour les contre-indications, cliquez ici

Comment s’effectue le don ?

Il existe 2 modes de prélèvement des cellules de la moelle osseuse : le prélèvement dans les os postérieurs du bassin et le prélèvement dans le sang par aphérèse.
En s’inscrivant, chaque volontaire au don donne son accord pour ces deux types de prélèvements.

Le prélèvement de moelle osseuse intra-osseux permet d’obtenir à la fois des cellules souches hématopoïétiques et leur milieu environnant. Cet acte simple nécessite 48 h d’hospitalisation, il se déroule en bloc opératoire sous anesthésie générale et ne comporte aucun risque de paralysie.

Le prélèvement par aphérèse permet de ne recueillir que les cellules souches hématopoïétiques en grande quantité. Le donneur reçoit au préalable pendant quelques jours, par injection sous-cutanée, un médicament. Celui-ci est identique à ce qui est fabriqué naturellement par le corps pour réguler le taux de cellules de la moelle osseuse. Un à deux prélèvements (d’une durée de 4 h environ) sont nécessaires.

C’est le médecin qui dans l’intérêt du malade propose le recueil le plus approprié. 


 Comment devenir donneur ?

Je demande à m’inscrire en remplissant un formulaire d’inscription
sur Internet, sur papier ou par téléphone.

Je serais ensuite convoqué à un rendez-vous médical 
(Apparemment cela peut prendre plusieurs mois avant d’être convoqué)

 Le centre d’accueil le plus proche de mon domicile me contacte.
 Un entretien médical et une prise de sang sont réalisés.
Je réponds avec franchise aux questions du médecin sur mon état de santé récent et passé et sur ma vie personnelle, afin d’évaluer les éventuels risques pour le malade et pour moi-même.

À partir de mon échantillon de sang, des examens biologiques sont réalisés pour connaître mon typage HLA. Ce typage permet de déterminer les caractéristiques de ma moelle osseuse afin de pouvoir les comparer à celles des malades qui ont besoin d’une greffe.


 Je suis inscrit et je m’engage

Si aucune contre-indication ne l’empêche, mon inscription sur le registre France Greffe de Moelle est validée.

Je reste joignable Je n’ai plus rien à faire !
Je me tiens disponible et pense à modifier mes coordonnées en cas de changement.


– Pourquoi c’est important de donner !

En théorie, un malade a 1 chance sur 4 d’être compatible avec un frère ou une sœur, car il existe 4 possibilités différentes de distribution des antigènes HLA.

Lorsqu’il n’y a pas de donneur compatible dans la fratrie, il est nécessaire de trouver un donneur non apparenté compatible. Le médecin greffeur fait appel alors au registre France Greffe de Moelle pour y rechercher, tant au niveau national qu’international, un donneur dont les caractéristiques génétiques sont aussi proches que possible de celles du malade. La probabilité d’être compatible entre deux individus pris au hasard est très rare  : 1 chance sur 1 million.

C’est pourquoi chaque inscription sur le registre France Greffe de Moelle compte car elle représente une chance supplémentaire de guérison pour les malades qui ont besoin d’une greffe de moelle osseuse.

Les idées fausses

– La moelle n’est pas prélevée dans la colonne vertébrale mais dans les os postérieurs du bassin ( en superficie). La moelle osseuse n’est pas la moelle épinière.

– C’est douloureux ? Tout dépend des individus. Certains ont l’impression d’avoir un gros bleu, d’autres des symptômes grippaux. En tout cas le donneur est suivi après le prélèvement est peut-être soulagé par des anti douleurs si besoin.

– Le prélèvement de moelle dans les os du bassin ne comporte aucun risque de paralysie.

Quid du sang de cordon ?


Le don de sang placentaire représente une source complémentaire de cellules souches hématopoïétiques.

Il ne se substitue pas au don de moelle osseuse ou de sang périphérique. Il représente une chance supplémentaire de guérison pour les malades.

Aujourd’hui, les malades qui souffrent de maladies graves du sang, peuvent être greffés dans certaines situations avec un greffon de sang placentaire, principalement lorsque aucun donneur parfaitement compatible n’est trouvé ni dans leur fratrie ni dans le registre France Greffe de Moelle.

En résumé

Vous imaginez ? 1 chance sur 4 d’être compatible avec un membre de la fratrie, et 1 sur 1 million avec une personne étrangère !

J’imagine la détresse des gens à qui un annonce une chose pareille. Des gens qui ont un enfant malade; des gens qui ont une famille, des enfants, des petits enfants à qui on annonce que sans une greffe ils risquent de ne pas les voir grandir.

J’imagine ceux qui n’ont pas de frères et sœurs, ceux qui ont cru être compatible et qui ne le sont pas. Savoir qu’il y a une chance sur un million de pouvoir guérir et vivre …

Alors avec Monsieur B. on s’est inscrit pour devenir donneur. On ne sera peut-être jamais contacté, ou au contraire on aura peut-être la chance de sauver une vie.

Certes, le don de moelle est un peu plus contraignant qu’un don du sang … mais pas tant que ça. Un questionnaire, des prises de sang, un prélèvement, qu’est ce que c’est par rapport à la satisfaction d’accomplir un très beau geste ?

Si vous voulez encore plus d’informations, lire ou écouter les témoignages de donneurs et de greffés, ou bien vous inscrire comme donneur, rendez vous sur dondemoelleosseuse.fr

Voilà, j’espère avoir répondu aux questions que vous vous posiez, suite à mon statut sur ma page Facebook. Et j’espère vous retrouver dans le club de donneurs de moelle !

Comments

commentez