J’adore les chaussures ! Si je pouvais j’en aurais une paire assortie à chacune de mes tenue. Je rêve d’avoir des escarpins, plein de chaussures ouvertes, de pouvoir m’acheter n’importe quel modèle qui me plait … le problème c’est que c’est pas possible.

Ben oui, quand tu chausses du 35 tu es vite limité.

J’aimerai entrer dans une boutique, voir un modèle, l’essayer et l’acheter… ça parait si simple dit comme ça.

Maintenant je ne cherche que par pointure : “Bonjour, vous avez quoi en 35 s’il vous plait ?”. C’est beaucoup plus rapide, déprimant, mais plus rapide. Je ne regarde plus les vitrines, ça ne sert à rien, il n’y en a que pour les grands panards.

Quand tu as le même problème que moi tu connais tous les magasins qui font les petites tailles et tu sais à quel moment il faut y aller: dès qu’ils sortent les collections. Quand tu as le même problème que moi, dès que tu trouve une paire de godasse qui te plais tu l’achètes ! Quelle que soit la saison, quel que soit le prix (dans la limite du raisonnable) … et si tu peux, tu la prends même en plusieurs couleurs. Et quand tu as le même problème que moi, tes chaussures, elles te durent trèèèèèèès longtemps !

Le cauchemar des petits pieds ? Les mariages. Tu dois penser aux chaussures avant de penser à ta tenue. Combien de fois tu te retrouves avec une méga robe et tu ne trouves pas le chaussures qui vont avec !

L’autre cauchemar ? Les marques italiennes. La fausse joie quand tu penses avoir trouvé un 35 et qu’en fait ça taille 36. Saloperies.

Il y a aussi les prix, plus c’est petit et plus c’est cher. Mais dès fois tu n’as tellement pas de choix que tu es obligé de faire exploser ta carte bleue (cf. la partie mariage).Sur internet il y en a, mais encore une fois, comme être sur que cela soit un vrai 35 …

Enfin bon, il va falloir encore faire avec pendant un temps, la greffe des orteils c’est pas pour tout de suite je pense.

Comments

commentez