Ah l’héritage familial ! Je ne vais pas te parler aujourd’hui de la maison de tata Agnès ou des dettes de tonton Maurice, mais de l’héritage génétique. Si tu es souvent content d’avoir hérité des yeux bleus de Mémé Rose ou de la bouche pulpeuse d’arrière pépé Jean ; tu l’es beaucoup moins quand il s’agit de caractéristiques physiques qui ne rentrent pas dans les normes ou te posent problème au quotidien.

Le sujet du jour se voulant tout de même léger, nous allons donc parler de nos pieds. Enfin des miens. Et plus particulièrement de pointure de chaussure.

J’ai la chance, ou pas, d’avoir hérité de mignons petits pieds. Le problème des mignons petits pieds, c’est qu’il faut pouvoir les chausser. C’est aisé tant que tu as moins de douze ans, cela devient ensuite plus problématique !

Mes petits pieds chaussent du 35, voir du 34 et demi selon les marques.

On me dit souvent en rigolant : “Ahah, tu n’as qu’à te chausser dans le rayon enfants !”. Hilarant. C’est vrai que les sandales plates à paillettes avec une petite coccinelle rouge fluo c’est très seyant avec un combo veste tailleur/jean, pour aller bosser. Question crédibilité, on est au niveau maximum.

Le même choix pour tous !

Et puis honnêtement, je ne vois pas pourquoi je ne pourrais pas avoir les même choix que les autres ! Cela fait huit ans que j’ai écris cet article sur mon envie de chaussures et les choses commencent à peine à bouger.




Je veux des talons de 12 cm, si j’en ai envie, des chaussures stylées et design, plates ou compensées. J’ai envie de pouvoir acheter une paire de chaussure en fonction de ce qui me plait et non pas en fonction des tailles disponibles et finalement par dépit.

Parce que oui, quand je rentre dans une boutique de chaussures, je regarde les pointures avant de regarder les modèles. Ça évite les déceptions.

Autre problème, le ratio pointure/mollet que j’ai découvert le jour où j’ai voulu acheter des bottes. Une majorité de fabricants pensent que quand on chausse du 34 ou du 35 on à le mollet d’un enfant de dix ans. SPOILER : non.

Heureusement, comme dit plus haut, ça commence à bouger un peu. De plus en plus de marques se mettent aux petites et grandes pointures, des boutiques qui ont pignon sur rue et dont on ne se passe pas le nom dans un bar glauque en le faisant glisser discrètement dans la main de la mal chaussée.

Également sur le web, comme les chaussures Hogan disponibles sur ce site de shopping, par exemple, et dont je vous avais déjà parlé dans un autre article (puisque les pointures commencent au 34).

Cela me fait penser que je voulais faire un article qui recense toutes les marques/boutiques qui proposent des pointures “hors standards”. Donc si vous avez des noms à me faire passer, n’hésitez pas à les écrire en commentaire, je les inclurai dans ce prochain billet.

Mais ce n’est encore pas assez ! Alors messieurs, dame, faites un effort et prenez exemple. Sortez des normes et des standards …. fabriquez des articles pour tous ! (marche aussi pour les vêtements et tout autre produit du quotidien)

Comments

commentez