C’est le matin, un rayon de soleil traverse les volets, tu te réveilles doucement, tu es en forme et … euh attends deux secondes ! Il fait jour, tu es en forme, y a un soucis là …

Oh bordel ! Mon minus n’a pas pleuré cette nuit !

Là, tu te lèves en catastrophe et tu cours jusqu’à la chambre; tu entrouvres la porte et tu vois ton bébé qui respire et qui dort comme un bienheureux. Il est vivant, ça veut donc dire qu’il vient de faire sa nuit; sa première nuit.

Elena Litsova Photography

Tu n’oses y croire. Est- ce que ça serait le retour des nuits de huit heures ? Des réveils en douceur ? La fin des bib’ la nuit ? La fin des coliques et des pleurs que tu ne comprends pas ? 


Non, tu ne veux pas te faire d’illusions ; tu ne veux pas trop y penser de peur que cela te porte la poisse.

Le lendemain soir tu te couches en croisant tous les doigts qui sont à ta disposition. Comme tu n’es pas encore habitué, tu te réveilles quand même la nuit pour écouter ton gnome respirer (vive l’écoute bébé).

Nuit +5; tu peux enfin te laisser aller ! Il chouinasse encore un peu mais il se rendort seul ; tu ne fais plus qu’entrouvrir un œil et tu te rendors aussitôt.

Aaaaaaaaaah le bonheur ! Bordel, qu’est ce que ça ne manque pas de se lever la nuit. Tu jubiles. Naïve va !

Ce que tu ne sais pas encore, c’est que les nuits sont incertaines. Une dents, des dents, un mal au ventre, une angoisse de séparation, une chambre un peu trop chauffée, une chambre pas assez chauffée, une otite, un rhume, un jouet oublié dans le lit et qui fait “pouet”, un chat qui miaule, des voisins qui font la fête, un éternuement incontrôlé … et ta nuit est foutue.

Alors nous (je croise les doigts, touche du bois pour que ça continue), on a eu du bol; le BN il a fait ses nuits vers ses 2mois et il dort encore très bien. Tellement bien que j’en viens à râler quand il passe (et moi avec) deux mauvaises nuits d’affilés. Généralement c’est quand il est malade; heureusement (je retouche du bois, ma tête et croise les doigts) ça n’arrive pas souvent.

Et toi, tu en es où avec ses nuits ?

Comments

commentez