En voilà une idée qu’elle était bonne ! Pour la fête des grand mère, une petite séance photo pour lui offrir un portait de ses filles et de ses petits enfants ! En plus, comme je n’avais aucune photo potable de moi et de mon fils, j’ai sauté sur l’occasion.

Nous voilà donc partie avec nos enfants sous le bras, toutes pomponnées, fraîches et de bonne humeur. Ah ben ça n’a pas duré longtemps.

On passe sur le fait qu’il nous à fallut au moins 20mn pour trouver une place, loin du photographe -bien évidement- sinon c’est pas drôle. On s’est juste vite rendu compte qu’une séance photo, en studio, avec un bébé de 4 mois tout juste et une pestouille de 3 ans, c’était pas spécialement une bonne idée.

Déjà, il fait super chaud sous les éclairages ce qui a le don d’énerver les bébés et les mamans. Pestouille avait décidé de ne pas écouter et Mini BN avait décidé de tirer la tronche. Il fallait les positionner, qu’ils restent en place (bon le miens à pars glisser, il faisait pas grand chose), il fallait qu’ils regardent le photographe en même temps, avec le sourire …. Mission impossible quoi.

Et nous pendant ce temps on faisait la chorale pour essayer de faire rire le BN … les autres clients ont beaucoup apprécié … sauf que lui, il en avait rien à foutre. Alors les chansons, ok, mais je ne me voyais pas faire ce que je fais à la maison pour le faire rire; il me reste un soupçon d’amour propre.

Le temps passe, la pestouille est de moins en moins gérable, le BN se tortille de plus en plus, s’énerve et pleure … les mamans ont de plus en plus chaud, le maquillage est foutu, la bonne humeur envolée, les sourires crispés; comme celui du photographe d’ailleurs.

Pause bibi et goûter, on en voit plus la fin. Pestouille, pour montrer toute sa culture, nous demande où est le thermomètre de Raymond ? *air pétrifié de la mère et de la tante * DANS TON CUL !. Air gêné des clients et des vendeuses … nous on avait déjà sorti les cordes pour nous pendre. Allez, on y retourne …. *air de la vache qui va à l’abattoir*

C’est enfin fini ! On se rhabille, on pars en trombe sans même demander le prix de la séance … bizarrement, ils ne nous ont pas retenu.

Et c’est là qu’on voit le professionnel ! Les photos sont au top !
Par contre ils n’ont pas pu s’empêcher de faire remarquer à ma sœur, quand elle y est retourné, que sa fille était “pleine de vie”  (le version polie de casse couilles).

Comments

commentez