C’est horrible, effrayant, effroyable … tellement que je ne voulais même pas y penser ; pourtant il a bien fallu. Non pas que j’ai été confrontée à ça, mais je me suis rendue compte qu’une partie de ce que je croyais savoir là dessus était faux et c’est grâce un fait divers que je m’en suis rendue compte.

photo prise ici

Avant je croyais que l’on ne pouvais pas faire grand chose pour la prévenir, que si ça devait arriver et bien c’était comme ça …. il fallait faire avec. Je pensais aussi que cela pouvait survenir seulement dans les trois premiers mois du bébé. Et bien, et bien j’avais tout faux.

Cela peut survenir jusqu’au un an du bébé, et même s’il y a de multiples causes et que souvent elles restent inexpliquées , beaucoup de ces décès sont du à un accident de couchage ou à cause de l’environnement dans lequel vit ou dort bébé.

Donc quand on vous dit de coucher bébé sur le dos, ça n’est pas une mode(comme je le croyais) ! Et si maman, mamie ou belle maman vous dit que vous avez dormi sur le ventre et que “t’en-est-pas-morte“; vous lui dites gentiment d’aller se faire voir. Un bébé peut dormir sur le ventre, mais seulement pour raisons médicales et avec l’accord de votre pédiatre.

Idem en ce qui concerne la température de la chambre et le fait de trop couvrir bébé. Dans la chambre du Mini BN il fait entre 23 et 25°c sans chauffage … donc je le laisse dormir en pyjama mais sans gigoteuse. Dans les magasins, c’est la même chose, je le découvre toujours ! Cet hiver j’en ai vu plein dans les galeries marchandes avec leurs bébés dans les combi pilotes; alors qu’il y fait une chaleur à crever.

J’avais aussi peur qu’il s’étouffe en régurgitant  donc j’attendais toujours qu’il ai bien fait ses rots (ce qui m’a valu de longs moment de solitudes) et que rien ne ressorte … on est aussi rapidement passé à un lait AR (avec l’accord du pédiatre) ce qui à soulagé bébé et maman. Mais bon, le fait qu’il dorme dans le cocon et mon super écoute bébé ont fait que j’ai passé des nuits plus ou moins sereines rapidement.

Ça ne m’empêche pas quand même d’avoir une appréhension quand je me réveille et d’être soulagée quand je l’entend respirer ou pleurer.On a beau se dire qu’on est débile, difficile de ne pas du tout y penser.

Quelques gestes qui permettent de réduire les risques :

Coucher bébé sur le dos et dans un environnement sûr :
Sur une surface ferme et plate sans couvertures, ni draps mais dans une gigoteuse.On évite aussi de le faire dormir avec toutes ses peluches près de la tête ; c’est mignon mais dangereux. Le co dodo c’est bien aussi, mais évitez de garder bébé dans votre lit ….

Bébé ne doit pas avoir trop chaud :
La température de sa chambre doit être entre 18 et 20°c. Pour savoir s’il à chaud, il suffit de toucher sa nuque et de le couvrir ou le découvrir s’il le faut. En cas de fièvre, le découvrir également.

Éviter de laisser bébé dans un environnement enfumé.
Si vous êtes fumeurs, vous faites ce que vous voulez de votre santé mais n’oubliez pas que c’est nocif pour un bébé. Idem si vous fumez enceinte ou si vous êtes victime de tabagisme passif.

Pour encore plus d’infos, c’est par ici  (pdf).  

Et pour les plus parano que moi, il y a le moniteur Angel Care qui permet d’écouter bébé mais aussi de détecter ses mouvements. Si aucun mouvement n’a été détecté au bout de 20secondes, une alarme vous prévient.

Comments

commentez