Je ne sais plus exactement quand ça à commencé …

Il a toujours eu beaucoup d’imagination, et il jouait souvent avec Mickey, Dingo, Pluto … puis il y a eu Diego et Dora et certainement quelques autres héros de ses dessins animés préférés.

 

 

pikachu

 

Et puis il y a au moins 6 ou 8 mois, son premier vrai ami imaginaire est entré dans nos vies : Tortank. Qui a rapidement été suivi de Pikachu.

Plus que des compagnons de jeu, ils lui tiennent compagnie et l’accompagnent au quotidien. Ils lui permettent d’exprimer des sentiments, des émotions, des choses qu’il n’est pas évident, pour un petit garçon de 3 ans, de dire, d’expliquer ou d’assumer.

– “Mini BN, c’est toi qui à touché ça”
-” Non c’est pas moi, c’est Pikachou”

– “Pikachou il est fatigué, il va faire dodo et je vais avec lui”.
– “Mais non je ne peux pas faire ça, Pikachou il sait pas faire” (et sous entendu, je ne peux pas le laisser seul)

Et j’en passe et des meilleures … et des bien plus étonnantes que ça. Je me répète à chaque fois qu’il faut que je les notes et puis j’oublie, ça aussi #AppelezmoiDory

Bref, l’avantage de l’ami imaginaire, c’est qu’il permet aussi aux parents … à nous quoi … de lui faire faire des choses que Mini BN n’aurait pas fait seul ou qu’il aurait fait en trainant des pieds.

– “Tortank est déjà dans le bain” ; “Pikachu est au dodo” ; “Pikachu est fatigué” ; “Tortank ne chouine pas lui” ; “Pikachu nous attends à la maison” ; “Tortank il adooooore les courgettes”  etc etc etc …

 

tortank

 

Ça marche souvent … pas à tous les coups, mais souvent. Et franchement je ne m’en prive pas.

Est-ce que je m’en inquiète ? non, mais je fais attention. Je fais attention à ce qu’il ne joue pas qu’avec eux, et surtout qu’il ne parle pas que par eux.

Tant que cela reste comme ça, tant que ses amis imaginaires ne prennent pas toute la place, tout son temps, je continuerai à jouer le jeu, à changer de place parce que Pikachu est sur cette chaise, ou à lui donner un biscuit imaginaire s’il à faim.

Et puis c’est drôle, parce que de temps en temps un ami imaginaire improbable fait son apparition dans notre maison. Ainsi nous avons eu la chance d’accueillir pendant quelques semaines Ricolas Sarkosy dans notre quotidien.

C’est moins mignon tout de suite, quoiqu’il reste dans le gabarit d’un pokemon.

Heureusement, ça n’a pas duré !

Et vous, ils en ont ?

Comments

commentez