Les voisins c’est toute une histoire  …

Qui n’a jamais été confronté au voisin bruyant, au sale, au vieux facho, à la vieille aigrie avec son caniche, à ceux qui ont des enfants rois, à ceux qui font profiter de leurs fêtes ou de leurs ébats sexuels ?

C’est ça la vie en communauté ! Il faut s’armer de patiente, savoir déployer des trésors de diplomatie, afficher un sourire poli quand on se croise dans les escaliers, et être tolérant … enfin jusqu’à un certain point.

Parce qu’autant je suis d’accord pour supporter certaines choses, même si elles me font chier ; autant si ça devient récurent et que ça devient un réel manque de respect, ça ne va plus.

Je me souviens des voisins qui recevaient leurs amis dans leur rez de jardin, juste en dessous de nos fenêtres. Musique, cris et discussions animées jusqu’à trois heures du matin, en semaine. La première fois j’ai été aimable ; mais la deuxième fois j’avais ma tête des grands jours. Tu sais celles qui fait que tu n’as même pas besoin de parler …

Je me souviens du voisin “baisodrome”: celui qui faisait grincer le sommier (au sens propre du terme) dès 5heures du matin (WTF?). Un vrai performer ce voisin là (d’ailleurs j’avais l’impression qu’ils étaient plusieurs) ! Une heure (en moyenne) à écouter le bruit des ressorts, les cris et tout ce qui va avec … ça créerait presque des liens.

Le problème c’est que moi, le matin, j’aime dormir. J’ai donc, pour la première fois, pris ma plume pour écrire un joli mot que j’ai scotché dans l’entrée ; ça disait à peu près :

“Cher voisin du dessus,
 Il me semble que tu as des problèmes de sommier ?
Comme je suis généreuse je t’offre cette magnifique bouteille d’huile (voir ci-dessous)

Une voisine qui rêve de dormir le matin

 Bon ça m’a coûté une bouteille d’huile de graissage, mais ça s’est un peu calmé après ça.

Je me souviens aussi de la voisine “poissonnière/concierge” qui dès 7heures du matin était sur sa terrasse au téléphone. Apostrophait les voisins qui passaient dans la résidence ou qui étaient sur leur terrasse ; gueulait après ses gosses à longueur de journée ; savait tous ce qui se passait dans la résidence  …

D’ailleurs un jour ou j’étais tranquillement en train détendre mon linge :

“C’est votre chat qui est tombé hier ?”
*Qui me parle O_o*
Je cherche et qui vois-je sur sa terrasse …
Euh, oui … ” et je rentre.



Ça fait légèrement asociale, mais j’ai envie d’être tranquille chez moi. Pas envie de me sentir observée, d’être dérangée dès que je vais lire un bouquin dehors ou de me taper une discussion dont je me fout royalement avec mes petites culottes dans la main.

Et puis vu l’amour que je lui portais … Je crois qu’avec elle je me serais transformée en Dexter à la première occasion. Heureusement qu’elle a déménagé avant l’arrivée du MiniBN …


Heureusement la plupart du temps un petit mot  suffit pour régler ses problèmes de voisinage, et on a pas besoin de sortir le couteau de boucher. La preuve avec le tumblr “Cher Voisin”.

Un florilège de petits mots laissés dans les halls d’immeubles. J’ai d’ailleurs posté une photo tiré de ce site sur FB il n’y a pas très longtemps !

Si tu veux te marrer, c’est par là.

Et toi, si tu pouvais qu’est ce que tu dirais à tes voisins ?

Comments

commentez