Bon ok, 30 ans et des poussières.

Le permis, ce n’est pas la première fois que j’en parle et vous savez donc (vous avez intérêt) que c’est une longue histoire.

Il y a peu  je pensais pouvoir passer mon code en candidat libre; mais après renseignements pris, une fois lancé la dedans il n’était pas possible de s’inscrire dans une auto école pour la conduite. Vrai ou pas, les informations sont tellement contradictoires, sur le net et de visu, que j’ai préféré laisser tomber. Je ne me voyais pas louer une voiture (et bien m’en à pris puisque l’homme à perdu son permis).

 

permis de conduire

 

Me voilà donc réinscrite dans une auto-arnaque, hyper motivée et persuadée d’avoir mon code dans les trois mois maximum.

Sauf que NON.

Non, parce que je n’avais pas prévu (j’avais oublié) que le permis, ce n’était pas pour les plus de 20 ans … ce n’était pas pour ceux qui bossent, qui ont des gosses, peu d’heures de libres dans la semaine.

Je ne sais pas si cela varie d’une région/d’une ville à une autre, mais ici les horaires d’auto-école c’est 10h-12h/15h-19h ; du lundi au samedi MAIS pas de code le jeudi matin là où je suis inscrite.

Autant te dire que ça limite vachement.

Je pensais y aller tous les matins, mais une fois le gnome déposé à l’école, j’avais 1h30 à attendre avant que ça ouvre. Là, maintenant ça serait nickel … mais en novembre/décembre/janvier/février, difficile.

J’ai tenu deux mois, en essayant d’y aller régulièrement. Ca m’a valu trois bonnes crèves, beaucoup d’argent dépensé en cafés et petits déjeuner, de beaux moments de solitude et une connaissance parfaite de tous les bancs du centre ville.

Tout ça pour 1h de code, puisqu’à 11heures que devais partir – une séance = une heure – pour être devant l’école à midi.

Le gnome n’ayant école que le matin, ce n’était pas possible d’y aller l’après midi. J’aurais pu essayer de l’y traîner, mais même s’il est sage, rester une heure dans une petite salle en devant se taire; ce n’est pas possible. J’ai bien essayé, également, de l’inscrire à la cantine … mais comme je ne travaille pas, ils ne le prennent pas.

Et pour terminer, mon homme bosse le soir tard et le samedi.

Alors comment on fait ?

On y va quand on peut,on essaye de faire garder le gosse, on bosse à la maison; mais ça ne suffit pas. Non, il faut aller sur place sous peine de ne jamais se voir inscrit à l’examen du code.

Je me souviens la première fois que je l’ai passé ce code, quand j’avais 17 ans … j’ai du faire quasiment tous les DVD avant de pouvoir le passer (malgré le nombre de fautes peu élevé). Mais à l’époque j’avais du temps, des vacances à ne savoir qu’en faire, et personne d’autre à penser que moi même.

J’en ai vu des comme moi, des plus âgé, des “qui travaillent”, des qui ont des gosses … et même combat.

Et puis faut dire qu’entre le monopole et le reste, ils ont bien senti les pigeons … parce que tu paies ton forfait (quasi 1000€), puis leur partenaire internet, histoire qu’ils puissent voir ta progression (45€ les 2 mois) quand tu bosses de chez toi ; et puis comme ce sont des bons, le forfait code n’est valable que 6 mois.

Je te laisse deviner ce qu’il s’est passé ? Je te laisse aussi deviner le prix du forfait code ?

Encore et toujours l’impression de me faire arnaquer et de jouer la vache à lait.

Avec toutes les personnes qui perdent leur permis et doivent le repasser et toutes les femmes qui n’ont pas forcément d’intérêt à avoir le leur avant d’avoir des enfants (les transports c’est toujours plus facile seule), c’est un bon filon.

Je trouve ça honteux, et j’en arrive à comprendre (même si je n’approuve pas) ceux qui conduisent sans permis. Comment, quand tu dépends de ça pour ton boulot/tes gosses/ta vie, peux-tu t’en passer ?

Qui peut sortir une somme pareil quand il n’a qu’un salaire, qu’un smic, un crédit ou deux sur le dos, des gosses à élever ? Qui peut se permettre d’attendre 6 mois, 8 mois, 1 an avant de pouvoir (re) obtenir son papier rose ?

Quand est-ce que quelqu’un va se pencher là dessus ?

Probablement jamais; mieux vaut punir et sanctionner plutôt que d’essayer de trouver des solutions …

Si je devais reprendre la lettre que j’ai écrite à mon moi de 16 ans, je lui dirais de passer son permis dès que l’occasion se présente ! De persévérer et de ne pas lâcher, même si cela ne lui parait pas indispensable à l’époque (aaah les copains qui ont la voiture et qui te trimballent partout).

Bref, le jour où je poste la photo du papier rose sur ma page facebook, je compte sur vous pour m’inonder de champagne !

 

Comments

commentez