Ça y est, on y est. Ce matin on t’as préparé, mis une tenue neuve et du gel dans les cheveux. Tu as mis ton petit sac sur ton dos (comme Diégo) et je t’ai pris en photo.

La première d’une longue série; celle de ta -première- rentrée.

Nous avons rencontré la directrice, qui sera également ta maitresse, il y a deux jours et le contact est bien passé. Tu lui à répondu, souris, tu étais à l’aise  … et moi rassurée. Elle a même eu droit à un bisou en guise d’au revoir.

C’est fou ce que tu as changé ces deux dernières semaines ! Tu vas de plus en plus vers les autres, tes phrases sont encore mieux construites, tu es de plus en plus coquin, de plus en plus curieux … toujours pas propre, mais chuut, ça c’est notre secret.

En tous les cas, je ne regrette pas de t’avoir inscrit au jardin d’enfants; et si j’avais su je l’aurais même fait avant.

 

maman et bb unbb30

 

Aujourd’hui, tu vas vivre une première grande étape dans ta vie de petit garçon et nous serons tous les deux avec toi. Ton papa a pris une semaine de vacances pour cette occasion; et aussi parce qu’il avait peur de me voir craquer avant d’arriver devant le portail de ton école. Il sait que j’ai la larme facile.

Pourtant, j’ai vraiment cru que je pourrais laisser mes kleenex de côté cette fois … mais c’était sans compter la crise de nostalgie qui m’a prise il y a deux heures de ça.

En cherchant une photo pour mon rendez-vous bloguesque du mercredi, je suis tombée sur une vidéo de toi, tout petit et en pleine crise de fou rire. Mon dieu qu’est ce que cela passe vite … mon tout petit.

Cette année je vais te voir grandir, gagner en autonomie et devenir de moins en moins bébé. Tu n’auras plus besoin de moi, plus comme avant, plus autant et ça me fait un petit pincement au cœur.

Après deux ans et demi passés ensemble, 24h/24h et 7jours sur 7; il va falloir, moi aussi, que j’apprenne à vivre sans toi.

Je l’ai pourtant attendu ce moment ! J’en ai souvent rêvé : me retrouver, avoir du temps pour moi, mettre un peu la mère de côté pour faire ressortir la femme. Et pourtant, à la veille de ce que je pensais être une “renaissance”, me voilà toute larmoyante devant mon écran.

Nos journées ensemble vont me manquer, mais je suis tellement contente pour toi. Tu vas découvrir de nouvelles choses, vivre pleins de nouvelles expériences, tu vas te faire des amis.

Nous allons partager d’autres moments, d’autres histoires et quand nous nous retrouverons, le soir, tu auras pleins “d’aventures” à me raconter … et moi aussi; enfin.

 

Comments

commentez