J’ai râlé à propos de mes vacances un peu partout, il faut bien que je te les raconte maintenant ! C’était il y a un mois, mais je commence à peine à digérer la chose. Donc toi qui te plains de tes vacances,tu vas voir que finalement elles ne sont pas si mal; et toi qui ne peux pas partir , tu vas voir que finalement, tu es bien chez toi.

[Note de l’auteur: Alors avant tout il faut savoir que nous ne partons pas en vacances … jusqu’à maintenant, Monsieur B. à pris des congés pour la venue de sa famille, pour nos visites dans sa famille et pour notre voyage de noce. Donc à part ce dernier, je n’appelle pas ça des vacances .*désolée,pardon, tout ça quoi* C’était donc nos premières vraies vacances depuis longtemps; les premières avec mes deux hommes et en Corse (que Monsieur B. ne connaissait pas encore)]

Tout commence le vendredi soir … un de nos chat tombe ENCORE chez les voisins du dessous. Nous partons dans deux jours, si je n’arrive pas à le récupérer à temps il va passer la semaine dehors. Et oui, il n’a confiance qu’en moi, sinon ça serait trop simple.

La veille de notre départ, un weekend bien évidement, le tableau de bord électronique de notre voiture nous lâche : plus de compteur de vitesse, plus de niveau d’essence …. difficile de partir dans ces conditions … nos vacances vont-elles nous passer sous le nez ?

Non ! Nous réussissons à louer une voiture, prise en charge par l’assurance. Ouf, on va avoir nos vacances ! Le soir même, je récupère le chat de merde, tout va bien.

Nous partons sous la pluie, et nous arrivons sous la pluie. Cela va durer deux jours …  (ndlr. Alors sache cher lecteur, qu’en bons sudistes,nous ne sortons pas sous la pluie) *pas l’habitude* Enfin heureusement il y a des éclaircies, nous pouvons nous balader dans les environs.

Nous somme déjà Mercredi, le beau temps est de retour nous allons donc pouvoir aller à la plage. Aaaah les plages Corses ! Du sable à perte de vue, des plages sauvages et désertes …. C’était sans compter sur le Mini BN qui se réveille avec 39 de fièvre.

Il sort ses deux dents du bas et il n’y a pas d’autres symptômes. Comme il supporte plutôt bien la fièvre et que celle-ci baisse bien avec les médicaments, nous allons quand même vadrouiller un peu. Pas bien loin quand même, nous n’avons pas envie de la fatiguer (on est pas pourris à ce point).

Vendredi, c’est fou ce qu’elle passe vite cette semaine … Le BN à 40 de fièvre au réveil, là c’est la panique ! On cherche dans les pages jaunes le numéro d’un pédiatre, nous prenons rendez-vous pour 10h00. Là je t’épargne ce qu’il s’est passé, j’ai déjà parlé de cette connasse ici.

L’après-midi même j’ai ma mère au téléphone, les chats vont bien mais il y a eu une coupure de courant à cause d’un gros orage, mais aucun dégât.

Samedi, le BN à mal … on ne bouge pas. Dimanche, direction les urgences de Bastia : on nous rassure, le BN n’a plus de fièvre, nous allons faire le tour de Cap Corse. J’ai de nouveau ma mère au téléphone, il y a eu une autre coupure de courant dans la nuit … tout ce qui était dans le congélateur et dans le frigo est foutu. Bon on va peut être aller se pendre là ?

Lundi matin, nous rentrons à la maison. Nous n’avons même pas vu un bout de plage, nous n’avons même pas fait le quart de ce que nous voulions faire. Debout à 5h30 pour prendre le bateau de 8h00; nous arrivons comme des fleurs au port à 7h00:

Panneau d’affichage *Départ vers Nice 7h15*

– “Euuuuh, c’est bizarre *moment de flottement* y a un bateau avant le notre ??!
*sort les billets*
– “Oh bordel ! c’est bien notre bateau !!”
– “Uhuhuh, on a eu de la chance hein ?!!”

*chance de cocu et rires jaunes*

Nous voilà à la maison ! Ça en est fini de ces vacances de merde !! Finalement je suis bien contente d’être rentrée … Mais *snif* c’est quoi cette odeur ?! Si Si, je te jure y a un truc qui pue ?! *cherche* Bordel de merde !! Le chat à pissé sur le canapé.

*Va se pendre*

Comments

commentez