J’ai pas mal abusé avec le soleil quand j’étais plus jeune. Je passais des journée à la plage avec mes copines, sans crème solaire ni parasol. Je me suis prise des coups de soleil à en mourir tellement ils étaient douloureux; mais c’est quand j’ai fais une allergie que j’ai vraiment compris.

Elle est apparue sans prévenir, l’été après la mort de mon père … et est repartie quatre ans plus tard, aussi soudainement. D’abord la sensation que l’on te pique avec des aiguilles, puis les boutons arrivent, suivis de plaques rouges et d’une féroce envie de se gratter. C’est moche, mais surtout très douloureux !

J’ai du éviter le soleil comme la peste pendant quatre ans, et ne porter que des vêtements couvrants.

Inutile de te dire que mon fils, je le protège à mort !

Parasol, Casquette et T-Shirt anti UV

Quand on va à la plage c’est généralement le matin ou en fin d’après-midi, parce que le soleil tape moins fort. Nous n’y mettons jamais les pieds entre 12h00 et 16h00 !

Ensuite c’est Parasol obligatoire, de préférence un parasol qui filtre les UV. Il est (ou ils sont, selon si vous avez envie de vous étaler ou pas) indispensable pour le cas où le nain veut jouer dans le sable.

Attention ce n’est pas le cas de tous les petits parasols de plage que l’on trouve dans le commerce.

Dans l’attirail indispensable, il y a également la casquette et le T-Shirt anti-uv. Autant le deuxième on peut faire l’impasse, autant la première non ! Malgré l’épaisseur de cheveux du gnome, et même s’il se mouille la tête, une insolation est vite arrivée.

Alors on évite la casquette à trou ou la visière (je dis ça parce que j’en ai vu) et pour les plus petit on privilégie une casquette cache nuque. Et oui, parce qu’il arrive souvent que, lors de la tartinade de crème, on oublie cette partie là … ou quelques plis … et les coups de soleil à cet endroit sont très douloureux.

Pour le Tshirt anti-uv, il m’arrive de faire l’impasse depuis qu’il est plus grand. Mais avant ça c’était Tshirt anti UV Decathlon à 4€ : il fait carrément le job.

Et la Crème solaire ?

Alors là, que ça soit pour lui ou pour moi, c’est crème solaire indice 50. A peine arrivés sur la plage c’est tartinage en règle ! On prend le temps qu’il faut, mais toutes les parties du corps doivent-être recouvertes : des oreilles au bout des orteils.

Je favorise les crèmes aux autres formats comme le lait ou les spay (Elles sont plus épaisses et j’ai l’impression que l’on est mieux protégés) et je prend la même pour le visage et le corps ; tant pis pour l’effet brillant.

Concernant la fréquence d’application c’est quand on arrive et à chaque fois qu’on sort de l’eau. Même s’il est noté qu’elle y résiste.

Quelle crème solaire pour les enfants ?

C’est le sujet qui déchaîne les passions tous les ans : quelle crème solaire choisir pour les enfants ?

Personnellement, j’achète mes crèmes en pharmacies parce que j’ai la peau fragile et réactive. Mes marques de prédilections sont La Roche-Posay (anthelios dermo pediatric 50+ ) ou Avène .

Je ne vais pas vous en conseiller une plus qu’une autre, il y en a des très bien en pharmacie, parapharmacie et en supermarché. D’ailleurs, comme chaque année la marque CIEN de Lidl est bien notée. Je vous conseille d’aller jeter un petit coup d’œil sur le comparatif du magazine QUE CHOISIR qui vous permettra de savoir s’il faut garder votre crème ou la mettre directement à la poubelle !

Alors, vous êtes un pro de la protection solaire ou c’est quelque chose qui n’est pas essentiel pour vous ?

Comments

commentez