Je l’avais déjà évoqué dans mes billets de rentrée; cette première année d’école ne s’est pas vraiment déroulée comme nous le pensions.

Tous d’abord nous apprenons que nous ne dépendons pas de l’école qui est à 500 mètres de chez nous (et dans laquelle nous votons), mais à celle qui est à environ 2 kilomètres. Pour la maman piétons que je suis, c’est loin d’être une bonne nouvelle.

 

plateau repas puzzle
Plateau repas Puzzle

 

J’apprends ensuite qu’il ne pourra pas manger à la cantine, ni y faire la sieste, car je ne travaille pas et qu’ils manquent de place. Si je veux qu’il vienne à l’école toute la journée, il faut que le je ramène à 15h.

Très pratique quand tu sais qu’il me faut 20/25mn pour l’aller et un peu plus pour le retour, parce que c’est tout en montée (et les montées, elles ne m’aiment pas).  Les bus, il ne faut pas y compter: il en passe un par heure devant ou en bas de chez moi, et aucun ne va vers l’école.

Depuis septembre, il n’y va donc que le matin.

Adieu liberté et bonjour galère ! Je passe mes matinées à errer dans ma petite ville, à faire de tour des lieux où on peut prendre un petit dej’; ou à courir pour attraper le bus de 8h45 qui remonte chez moi (et accessoirement à faire des grands écarts sur les bouches d’égouts quand il pleut).

Heureusement, dès que j’aurais retrouvé du travail, ils seront tenu de me le prendre toute la journée, cantine et sieste y compris, bien évidement. Et oui, la place va se faire comme par magie !

Seulement, avant de le trouver le travail, il faut postuler, répondre aux entretiens téléphoniques, se rendre aux entretiens d’embauche … et ça, avec ton gnome dans les pattes, c’est pas idéal.

Et puis il y a aussi le fait que si je retrouve quelque chose du jours au lendemain (l’espoir fait vivre), ça va faire un sacré changement de rythme pour lui.

J’en ai donc parlé à la maitresse, qui m’a fait un petit mot pour la mairie, et le Mini BN va donc pouvoir faire son adaptation à la cantine (youhou).

Je vais donc avoir quelques journées ENTIÈRES pour moi TOUTE SEULE.

Si d’ici là je n’ai pas de travail ou de rendez-vous, j’ai déjà prévu d’aller au cinéma, de lire, de faire une lonnnnngue sieste, de ne pas parler de la journée, de faire le mollusque sur le canapé, de ne pas faire à manger, d’écouter la musique avec un casque sur les oreilles, de jouer sur le PC, de me prendre un bain, de me faire un masque … écrire des billets en une fois.

Bon, je vais aussi passer du temps à l’auto école, sur le site de Pôle emploi, à faire des lettres de motivation ; à faire du ménage et de la paperasse … mais je ne serais pas interrompue toutes les 10secondes par ma pipelette de gosse.

Vivement.

 

 

Comments

commentez